Alfa Romeo Mito Crossover.1

C’est la rumeur qui court depuis quelques jours au sujet de la future génération de la citadine d’Alfa Romeo. Alors qu’aucune décision n’a été prise du coté du Lingotto concernant l’avenir de la MiTo, deux écoles s’affrontent pour envisager ce que sera la prochaine version de la petite Alfa du segment B.
La première évoque une MiTo classique pour le segment, c’est à dire évolution classique vers une petite voiture d’environ 4.0 mètres de long qui serait déclinée en 2016 en deux versions, une trois portes et une nouvelle variante cinq portes qui fait actuellement défaut à la citadine.
La seconde école veut que Sergio Marchionne soit séduit par le succès de la Mini Paceman et qu’il envisage une future MiTo crossover qui aiderait Alfa Romeo sur le marché nord américain. Cette MiTo crossoverisante serait développée sur la plateforme de la Fiat 500L (et même 500L Trekking pour la version crossover) ce qui permettrait, non pas d’avoir 4 roues motrices mais d’offrir sur la même base la possibilité de deux versions sans un surcoût financier important. Si cette version surélevée se confirme, la gamme MiTo 2016 et des années suivantes pourrait se composer de 3 ou 4 versions (on discute toujours tout bas de la possible existence d’une version découvrable ?), c’est à dire 3 portes, 5 portes et crossover.

Mécaniquement, on dit que la MiTo 2 disposera de motorisations assez proches de celles de l’actuelle gamme avec le L2 TwinAir, les L4 MultiAir et les 1.3 L et .6 L JTD. On parle d’un panel de puissances comprises entre 100 et 200 ch. Certains envisagent aussi une version hybride Plug-in pour 2017 ou 2018.

Reste maintenant à savoir si le jeu en vaut le chandelle et quelle est la position réelle de l’administrateur délégué sur le sujet tant on est encore dans le flou (je parle de la réalité, pas des plans en couleur et sur PC qu’on nous montre tous les 8-9 mois) au sujet de l’avenir de la firme au biscionne.

Via Car&Driver.
Crédit illustration : Larson for Leftlanenews (dessin de 2008)