Petit retour sur l’Aston Martin Cygnet avec les images de la présentation de l’auto en Croatie et une approche non officielle de la micro Aston avec les vidéos de l’excellent Renaud Roubaudi que vous pouvez retrouver sur P.A.O  ( Petites Observations Automobiles ) mais aussi dans la revue Alfa, Romeo.

Voilà c’est fait, quasiment en même temps qu’Aston Martin dévoilait dans les villes qui comptent de l’Union Européenne la nouvelle Cygnet, le constructeur britannique présentait aussi à Zagreb au siège d’International Business Spectator distributeur Aston Martin pour la Croatie ( 4 voitures livrées en 2010 ) et les pays issus de l’ex Yougoslavie. Soirée discrète autour d’une petite auto destinée à faire du volume et surtout dégager de la marge pour la trésorerie de la firme de Gaydon.

Ajoutons à cette petite information qui est tout sauf vitale, les vidéos de la soirée de présentation française par R.Roubaudi qui jette un oeil d’amateur de voitures sur cette IQ relookée qui va facturer fort cher sa séance de maquillage puisqu’on parle bien de 38.000 ou 40.000€ soit plus du double du prix d’une IQ. On profitera de la vidéo pour avoir la confirmation de ce que je vous annonçais il y a quelques temps, la Cygnet sera bien vendu à tout acheteur qui fera le chèque et non seulement aux possesseurs de vraies Aston Martin. A apprécier le très juste point vue sur le devenir de la Cygnet dans quelques années ! Pour retrouver Renaud et la Cygnet c’est par ici.

On ne peut qu’accéder aux remarques qui rejoignent ce que nous disons depuis longtemps mais une chose est sure, dans deux ou trois ans, va y avoir de l’Aston Cygnet en occas’ sur les sites de petites annonces et dans des lieux où l’on s’attend à trouver d’autres autos car il y a fort à parier que cette auto soit tout sauf une Aston du point de vue de la valeur dans le temps. Reste que cette micro anglaise est bien dans l’air du temps, une époque où l’on préfère l’étiquette au fond et à la passion !

Via Auto-Portal, P.A.O, Youtube.

Merci à Renaud Roubaudi pour ses vidéos.