BlogAutomobile

Aston Martin Cygnet : C’est pas ça !

 

 

Ca ne va pas très fort chez Aston Martin depuis quelques temps et il semble que l’arrivée de la Cygnet n’y change pas grand chose… puisqu’elle ne se vend pas aussi bien qu’on le pensait chez Aston.

Que la Cygnet ne se vende pas très bien, c’est une demie surprise, puisqu’entre une auto sans charme, très chère et pas dignement motorisée, il ne fallait pas s’attendre à des miracles notamment face une vraie clientèle Aston Martin qui est amatrice de L6, de V8 et de V12 et non d’un triste 1.33 L installé dans un quasi Cube sur roulettes ! Déjà chez Toyota, l’IQ ne se vend pas très bien alors quand le prix est multiplié par 3…

Mais chez Aston Martin, on sait manier la langue de bois et les propos du boss du constructeur britannique, Ulrich Bez, sont là pour le montrer une fois encore après le coup du rapatriement de la production en Angleterre pour cause de méventes et de manque de travail dans la nouvelle usine. Selon le patron d’Aston, la Cygnet ne se vendrait pas car il n’y a pas assez de stock, notamment chez Toyota mais le plus surprenant c’est que lorsqu’on se renseigne du délai d’une IQ chez Toyota, les délais sont normaux voir assez rapides si l’on n’est pas exigeant en matière d’option !

Ou alors il y a une réponse, les caisses d’IQ for Aston sont faites spécialement pour le constructeur anglais…. Ulrich Bez explique aussi la mévente de la Cygnet par le fait que les acheteurs veulent consommer de la Cygnet comme ils achèteraient une robe ou des chaussures “je vois, j’aime, j’achète, j’emporte !” et il dit beaucoup compter sur la prochaine boutique Cygnet by Aston Martin qui va ouvrir dans le quartier de Park Lane à Londres pour inverser la tendance ! L’essentiel est d’y croire et une Aston martin reste un objet précieux qui ne se consomme pas comme du H&M ou du Swatch.

Le patron d’Aston Martin de confirmer avec force conviction que la tendance va bientôt changer puisque l’an prochain la Cygnet sera disponible en version électrique ( encore plus chère que la version normale ). Ainsi les urbains aisés vont accrocher à cette petite voiture des villes et Ulrich Bez de poursuivre ” Pourquoi voudriez vous conduire une Vantage dans Londres alors que vous avez cette Cygnet !” … peut être simplement parce qu’une Vantage ou une DBS c’est le vrai luxe, l’exclusivité alors que la Cygnet n’est rien d’autre qu’une Toyota “tunée”. On peut d’ailleurs raisonnablement se poser la question de la dilution de l’image d’Aston Martin avec celle de Toyota dans cette Cygnet pas vraiment séduisante sauf pour ceux qui n’attachent de l’importance qu’aux logos !

Toujours est il que la période est difficile pour le constructeur puisqu’avec la mévente des Rapide, des Cygnet et la stagnation des autres modèles ( un vrai coup de jeune sur la gamme serait nécessaire  ), on comprend mieux qu’Aston Martin discute avec Mercedes pour la fourniture de travail avec Maybach mais aussi de plateformes et de moteurs pour les futures Aston Benz….. Déclin, manque de budget, baisse continuelle des ventes, il est peut être temps pour Aston de se remettre en cause comme cela avait été le cas avec la DB7.

 

Via Autocar, Autoblog.