Aston Martin c’est aujourd’hui une gamme de 15 modèles pour environ 5000 voitures vendues chaque année !

Alors que l’on pensait, en se référant aux propos des gens d’Aston Martin l’an passé, que la récente Virage remplaçait la DB9 et que la Vanquish succédait à la DBS, on a bien la confirmation qu’il y aura un énième modèle décliné autour de la même base, de la même carrosserie qui, il faut le reconnaitre, commence à lasser les clients qui ne se précipitent plus chez Aston Martin comme c’était le cas dans un passé récent ou sous l’ère Ford.

Que dire des lignes de cette DB9 2013 si ce n’est qu’elles n’apportent rien et sont une simple adaptation des lignes de la Vanquish à la l’appellation DB9… sachant que Vanquish est elle même une évolution de l’ancienne DBS (encore au catalogue) qui était déjà une émanation de la DB9 originelle de 2003. Cette proposition sent clairement le manque de moyens, le travail fait à minima pour dire que c’est nouveau et faire le buzz en 2013 mais la clientèle n’est plus dupe et cela se sent sur le marché en neuf !

Cette “nouvelle” DB9 sent clairement le manque d’argent chez le constructeur britannique mais aussi la nécessité de faire du neuf régulièrement pour ne pas qu’on oublie la marque qui est aujourd’hui clairement dépassée (sauf en charme britannique) par la concurrence. L’arrivée de cette DB9 2013 fait clairement se poser la question du pourquoi de l’existence de la récente Virage ou le pourquoi de la création d’une DB9 Mk2 ? Ainsi on en arrive à avoir une gamme sans queue ni tête où les modèles empiètent les uns sur les autres tant pour le design que pour les motorisations. Cette future DB9 existera en Coupé mais aussi en version Volante comme le montrent les spsyhots ci dessous.

Cette DB9 2013 restylée sera toujours propulsée par le V12 de 5935 cm3 mais celui ci devrait profiter d’une évolution mécanique qui devrait leur permettre de passer enfin la barre des 500 ch ce qui reste toutefois un peu court quand on sait qu’une F599 à la cylindrée comparable développait en version de “base” 620 ch, qu’une LFA atteint 560 ch avec un petit 4.8 L sans parler des AMG ou BMW M. A suivre dans quelques semaines ou mois (Los Angeles  en novembre 2013 ?) mais on est surpris de ne plus voir d’image de la belle berline Rapid qui doit être restylée, remotorisée afin de se relancer sur le marché. Pour le reste nous sommes dans l’attente d’une vraie nouveauté Aston Martin et non d’un “replâtrage” avec nouvelles Jantes alu, nouveau spoiler et leds mais quand on connait la situation d’Aston, la conjoncture économique, on se dit qu’hélas ce n’est pas pour demain.

 

Via Autocar.