Le moteur L6, pilier mécanique d’Aston Martin jusqu’au tout début des années 70,de retour quelques années avec la DB7 entre 93 et 99, ferait son retour chez le constructeur de Gaydon dans les prochaines années.

C’est ce qui ressort d’un entretien qu’a donné Ulrich Bez, président d’Aston Martin, à nos confrères de Piston Heads qui avaient été conviés à la présentation de la nouvelle Virage. La mécanique de type L6 fut imposée par David Brown au début des années 50 avec la DB2 et ce type de moteur équipera toutes les Aston jusqu’en 1970.

Aussi c’est parlant des projets pour l’avenir d’Aston Martin, qu’Ulrich Bez a laché qu’un 6 cylindres en ligne de 2.5 L à injection directe turbocompressé ou compressé ( Ah, les effets du downsizing ! ) était envisagé dans les prochaines années. Reste que qu’un tel moteur même bien développé et optimisé aura toutes les peines du monde à passer les 400 ch, ce qui positionne se moteur en dessous du V8 de 426 ch de la Vantage mais au dessus du L4 de 99 ch de la Cygnet. L’arrivée de ce type de moteur est nécessaire pour Aston Martin afin de ne pas être trop pénalisé par les futures normes européennes et il confirme, indirectement, la venue de celle qu’on attend depuis longtemps et qu’on a baptisé « Baby Aston ». Cette future Aston à petit moteur L6 devrait être développée sur la plateforme modulaire de la Vantage qui est loin d’être dépassée par la concurrence. enfin Ulrich Bez a laissé entendre que ce moteur pourrait si besoin évoluer en cylindrée ( vers 3.0 L ou 3.6 L ? ) si cela est nécessaire mais ce ne sera pas avant au moins du moyen terme. Les amateur s de V8  peuvent être tranquilles !

Via PistonHeads.