Comme aurait pu le dire un certain Fernand Naudin, négociant en machines agricoles à Montauban  » Faut admettre que c’est plutôt une bagnole d’homme ! »  et c’est vrai que cette RS6 revue et corrigée par MTM, c’est devenu du brutal en se transformant en RS6-R …

On reprend les mêmes 10 cylindres , on les booste un peu et oublié les 580 canassons made in Ingolstadt, place aux 730 chevaux de MTM qui vont flinguer beaucoup de chignoles sur 4 roues qui liment le bitume de Paname !

730 chevaux, 785 Nm, 344 km/h en Vmax, le 0 à 100 km/h enrhumé en 3.9 secondes juste de quoi atomiser, ventiler façon puzzle 1000 pièces toute la concurence « familiale » du marché !

Reste quand même un p’tit truc qui donnera quelques nervous breakdown à votre compte ou à votre  associé banquier, le prix qui est tout de même de près de 190.000€ soit 75.000€ de plus que la version d’usine  qui n’est n’était pas une « baltringue » sur la route. On appréciera la discrétion relative de cette version noire mate seulement réhaussée de jantes ( d’origine ) dont le voile est peint en orange mais qui sait se dispenser de tout kit carrosserie !

Une chose est sure cette que RS6-R by MTM, elle ne fonctionne pas qu’à la pomme ou à la betterave, mais doit aussi y’avoir du SP95 pour que ça carbure méchamment ! Un bien joli break de compèt qui fera plaisir aux diplomates mais aussi aux conducteurs sportifs de la Pampa, à moins que ce ne soit de Montauban!

Pour ceux qui auraient omis de se souvenir de ce que donne ce break de route qui pourrait en méprendre ou en faire jaser plus d’un, voici une petite vidéo pour réactiver les neurones engourdies !

http://www.youtube.com/watch?v=DFJ_oF4apyM

Pour le plaisir, une image pour remercier Fernand Naudin et ses « associés » qui flinguent tout ce qui bouge ou roule en pleine séance pleinière du conseil d’administration …

Via Autogespot.