C’était vendredi dernier, Vincent Bolloré, dévoilait la Bolloré Bluecar qui est la version destinée à la location aux particuliers et aux entreprises de l’Autolib’. Spécificité de la Bluecar, elle est donc louable par tous dès à présent et n’est pas disponible en gris (une teinte pas très premium qui semble mal vieillir si on en juge l’aspect des Autolib’ après 10 mois de mise en circulation).
La Bolloré Bluecar se veut être la nouvelle citadine électrique premium du moment. C’est donc comme l’Autolib, une voiture trois portes 4 places qui avances les dimensions suivantes :

-Longueur : 3.65 m
-Largeur : 1.70 m
-Hauteur : 1.61 m
-Coffre : 350 dm3
-Poids : 1120 kg

Je ne m’attarderais pas sur le design connu de la voiture et ce n’est pas le discours officiel qui fait le parallèle avec la B0 dessinée par Pininfarina hélas bien loin de cette Bolloré. La voiture est propulsée par un moteur électrique fort de 50 kW (68 ch) alimenté par des batteries Batscap Lithium Métal Polymère d’une capacité de 30 kWh. La Bluecar revendique une Vmax de 130 km/h, abat le 0 à 60 km/h en 6.3 secondes et une autonomie théorique de 150 km (route) à près de 250 km (ville).
En bonne citadine premium, la Bolloré Bluecar propose de série un bel équipement : une direction assistée, un airbag, un frein de stationnement, un système de freinage hydraulique, un klaxon « soft sound » pour prévenir les piétons et cyclistes, une fixation Isofix arrière, des vitres teintées, des sièges design (mais plats), des enjoliveurs, des coques de rétroviseurs couleur carrosserie, LVE, ordinateur de bord et système de navigation. On touche ici du lourd ! Sachez que la Bluecar ne sera proposée que dans un seul coloris, le bleu ! Comme ça pas moyen de confondre une Bluecar avec une Autolib’… Pas le même monde.

Vincent Bolloré a donné les détails de cette location longue durée (LLD) qui démarre ce début octobre et il explique : « La location de la voiture coûte 300 €/mois, auxquels il faut ajouter 200 euros (obligatoires pour l’assurance, le parking et la recharge. Chaque locataire pourra ensuite se garer partout dans la région Ile-de-France. Le locataire pourra aussi recharger n’importe où et même chez lui grâce à une rallonge Bolloré fournie avec le contrat de location ». Bolloré précise aussi que dans chaque station Autolib’ il y aura une borne de recharge « normale » destinée aux Bluecar.
La location longue durée de la Bluecar coûte donc 500€/mois pour le client. Il doit par ailleurs s’engager pour un contrat d’au moins 3 mois et jusqu’à 20 mois maximum mais sans informations précises quant au kilométrage maximum prévu dans le contrat.
Le groupe Bolloré espère doper sa production avec l’arrivée de la Bluecar sur le marché des VP. On a aussi appris qu’Autolob’ comptait à ce jour 37.000 clients dont 13.000 à l’année. 500.000 locations ont été effectuées depuis le 5 décembre 2011 et la majorité de la clientèle Autolib’ est active, urbaine, plus aisée et âgée de 25 à 49 ans. 4000 bornes de recharge sont actuellement installées en Ile de France et en fin 2013 ce sont 6000 lieurx de recharge qui existeront dans Paris et sa couronne.

 

Reste qu’à 500€/mois ce n’est pas gagné face à la Leaf qui est actuellement louée à 299€/mois ou face à la Renault Zoé qui arrive dans quelques mois à un tarif placé, avec 5 portes, 5 places et un équipement autrement plus séduisant que celui de cette Bolloré et ce sans parler de l’allure de la voiture ou de sa qualité de fabrication !

Via Bolloré.