LMW pour Liaoningsche Motoren Werke ! Horreur crieront certains mais il ne faut pas s’offusquer quand on sait que Brilliance est le partenaire de BMW et le constructeur des BMW Serie3 et Serie5 a destination du marché chinois en attendant d’autres modèles qui viendront dans les prochaines mois et prochaines années. D’ailleurs ne trouvez vous pas que cette nouvelle H530 a des petits airs de Serie6 E63 ou de Serie7 E65.

Puisque nous parlons de BMW, cette nouvelle H530 est bien dans le même segment que la Serie3 (4.708 m de long) mais elle s’en différencie quand même par un contenu technologie plus simple sans que cela apparaisse comme péjoratif puisque la H530 possède notamment une structure et une plateforme bien étudiées qui lui ont permis d’obtenir 5 étoiles aux tests du C-Ncap.

 

Brilliance, avec cette H530 semble avoir tiré les enseignements des calamiteux crash tests de la BS6 (2 étoiles)puis de ceux, un peu meilleurs de la BS4 (3 étoiles). Tout cela n’a tout de même pas permis au constructeur de venir jouer sur le marché européen et le constructeur du nord est de la Chine a profité de son association avec BMW pour développer des nouveaux modèles performants et commercialisables hors de Chine.

 

La H530 est un voiture actuelle qui profite de tous les équipements de sécurité que nous trouvons sur nos autos (ABS, EBD, TCS, ESP, capteur de pression des pneumatiques, airbags frontaux, latéraux, rideaux Av et Ar). La H530 dispose aussi en milieu et haut de gamme de leds diurnes, de feux arrières à leds et de la direction à assitance variable.

 

Je reviens quelques instant sur le style classique de cette H530 qui mélange avec un certain brio un peu de BMW, un peu zest d’Audi A4 et de la Buick Excelle.

Au chapitre mécanique cette berline chinoise est propulsée pour l’instant par un L4 1.6 L 16V à admission variable qui développe 110 ch, 151 Nm et qui permet à cette berline d’atteindre une Vmax de 185 km/h pour une consommation mixte de 6.9 L/100 km. Cette H530 1.6 L est aussi disponible avec une BV5 avec commande séquentielle. Un moteur L4 1.5 Turbo fort de 136 ch et 200 Nm devrait suivre dans le courant de l’année 2012 avant l’arrivée d’un moteur turbo de 180 ch (1.8 L ?) en 2013.

La H530 repose sur 4 roues indépendantes avec notamment une suspension multibras à l’arrière. Son freinage est assuré par 4 disques et repose sur des roues en 15 ou 16 pouces. Cette berline de 4.708 m repose sur un empattement de 2.70 m et propose un coffre qui apparait comme suffisant puisqu’il avance un volume de 520 dm3 (le même volume que celui d’une 508).

 

Pour ce qui est de l’habitacle, nous ne sommes certes pas encore dans une européenne premium mais la finition apparait sur les photos comme soignée, assez cossue et tout à fait dans les standards auxquels nous sommes habitués sous nos latitudes. On retrouve de l’inspiration en provenance des voitures d’Ingolstadt et de Munich avec des compteurs que l’on croiraient empruntés à BMW. Toutes les versions sont équipées de la clim, d’un écran couleur multifonction, d’une installation radio CD/MP3 avec multiconnectivité et Bluetooth, caméra de recul, 4LVE, CCP, VT, 4ou 5 appuie têtes. Les versions supérieures peuvent s’équiper d’un système de navigation, de la climatisation automatique, du toit ouvrant, du cuir, des sièges chauffants et électriques, d’une installation Hifi, des capteurs de pluie et de luminosité, du régulateur de vitesse, de l’éclairage d’ambiance bleuté  à leds et quelques autres détails d’équipements qui font de cette Brilliance une auto séduisante pour qui veut rouler dans une voiture chinoise contemporaine et performante.

 

Ci dessous quelques images de la voiture en “live” et loin des palettes de retouche et des studios.

 

Voici donc les premiers éléments de présentation de cette nouvelle berline Brilliance qui est désormais en vente sur le marché chinois et quelques marchés du Moyen Orient. Elle pourrait aussi bien faire le voyage vers l’Europe en 2012/2013 lorsque la marque sera dotée d’une gamme commercialisable sur nos marchés. N’oublions pas que MG est déjà en Europe, Chery est là via les italiens de DR Motor, Geely annonce sa volonté de venir même si le groupe chinois est déjà présent via Volvo, sans parler de Saab que Youngman pourrait ramener à la vie ! On attendait les chinois dans le low cost, le bas de gamme, ils arrivent avec des arguments et un peu plus haut en gamme. A suivre.

 

Via Brilliance, Autohome.cn.