Voici les premières images de nouvelle Citroën DS3 Cabrio que nous attendions tous et qui fera sa première apparition officielle lors du salon de Paris.

 

Une Citroën DS3 découvrable qui se pose ainsi en concurrente directe de la Fiat 500C en attendant l’arrivée en 2013 ou 2014 de l’Audi A1 découvrable. La DS3 propose un système de toit qui est assez proche de celui de la Fiat 500 mais le constructeur français a amélioré le système en permettant à la capote de se poser à plat sur la tablette arrière ou le haut du coffre afin de laisser une meilleure visibilité arrière pour le conducteur. C’est un peu mieux que sur la 500C mais ça n’a rien de transcendant pour une étude qui a tout de même pris deux ans. Nous pensions que Citroën avait prévu un système qui permettait de faire coulisser la lunette arrière dans la malle et au final il n’en est rien.  La DS3 Cabrio est donc bien la fille et la petit fille des C3 Pluriel et Visa Découvrable mais pas beaucoup plus !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La DS3 Cabrio rapport à la version 3 portes c’est essentiellement  :

+25 kg,

+ 2.000€

Des feux arrières avec un nouveau dessin intérieur qui comprend des LED et un design lumineux façon 3D, un sigle et une trame DS inclus sur les cotés.

Une barrette chromée sur la malle de coffre.

Il y aura trois couleurs de toiles disponibles : Noir, Bleu Infini, Gris/beige avec imprimé du monogramme DS (façon DS5 découvrable présidentielle). La capote peut être abaissée ou remontée électriquement jusqu’à 120 km/h et ce, dans un temps de 16 secondes mais il ya aussi 3 positions pré-réglées. Le coffre voit son volume amputé de 40 dm3 et sa contenance passe de 285 à 245 dm3.
Si le dessin de la planche de bord n’évolue pas tout comme le niveau d’équipement, on notera que de nouveaux coloris seront proposés. Ils pourront s’accorder avec les différentes couleurs de la toile de la capote. Un système d’éclairage d’ambiance blanc à leds dans l’habitacle devrait ajouter une touche de luxe à cette DS3 qui n’a de cabrio que le nom tant elle est plus proche d’une citadine découvrable façon 500C que d’un cabriolet façon Mini. On en viendrait presque à regretter l’appellation Airflow qui circulait un temps mais qui était aussi “hype” tout en collant mieux à la réalité de l’auto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On regrette qu’il n’y ait pas d’autres évolutions comme… de nouvelles jantes alu, de nouveaux équipements ou de nouvelles teintes de carrosserie. Les motorisations essence et diesel de la DS3 berline  devraient être presque toutes disponibles sur la DS3 Cabrio et il semble que les niveaux de finitions 2 et 3 seront disponibles avec cette nouvelle version. Il nous reste à patienter jusqu’au Mondial pour avoir tous les détails et toutes les informations définitives notamment pour juger de l’influence des 25kg supplémentaires sur les performances et les consommations de l’auto.

La capote :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dimensions :

 

Ci dessous vous retrouverez la première vidéo de démo de l’auto et du fonctionnement de son toit en toile.

La cinématique d’ouverture du coffre :

L’ensemble est sympa, la DS3 l’était déjà mais il y a comme un goût de “Pas assez” avec cette DS3 Cabrio qui usurpe son nom et ne propose pas autre chose que ce que fait Fiat depuis 2 ans ou que ce que nous proposera Audi l’an prochain sur l’A1. On attendait plus de la part de Citroën mais c’est aussi à croire que la difficile situation du groupe PSA ne permettait pas d’aller au delà pour cette version Plein Air qui permettra tout de même de rouler au grand air, Ray-ban sur le nez et carré de soie dans les cheveux.

 

A revoir très vite.

Via Citroën.