Ferrari 250 GTE Polizia

Partons à la rencontre d’Alberto Capelli et de sa Ferrari 250 GTE noire de la Squadra Mobile.
Alberto est un passionné de voitures et un collectionneur de belles autos puisqu’il a repris la collection créée par son père. Il nous explique, à l’italienne, comment son père lui permis de conduire une vraie voiture à l’âge de 5 ans en modifiant le pédalier… Nous sommes bien en Italie et c’est plutôt agréable !

Il nous propose de découvrir une des deux Ferrari 250 GTE Polizia que le président italien d’alors a offert aux forces de l’ordre en 1962 pour les récompenser d’avoir maîtrisé la délinquance à Rome au début des années 60.
Bien sur la 250 GTE n’est peut être pas la plus recherchée des 250 mais elle est de la lignée des 250 à moteur V12 Colombo de 3.0 L. On doit son dessin à Pininfarina non pas à Battista mais à Sergio et c’est Scaglietti qui assurera la fabrication de la carrosserie de ce coupé 2+2.

Douze cylindres en V ouvert à 60°, 2 soupapes par cylindre, 240 ch, 245 Nm de couple, une BVM4 avec Overdrive sont au programme de ce grand coupé (4.70 m) du constructeur de Maranello. Ferrari annonçait un poids de 1280 kg environ, une Vmax supérieure à 230 km/h et un 0 à 100 km/h plié en 7.7 secondes, le tout pour une consommation qui s’établissait aux environs de 14 L/100 km.
Une belle italienne et surtout une belle voiture de police comme on en voit plus ou peu depuis déjà longtemps sauf peut être en Allemagne, à Dubaï et en Italie avec la Gallardo des Carabinieri.

Pour retrouver Alberto, sa Ferrari 250 GTE avec sa belle sirène, c’est en vidéo et c’est par là.

Via Petrolicious, Youtube.