Tout fout le camps actuellement chez nos amis espagnols ! Le Real et le Barça éliminés de la Ligue des champions, le retour de la récession, des plans d’austérités qui s’accumulent, le roi d’Espagne qui fait des siennes en allant chasser l’éléphant en Afrique (y’a surement mieux à faire en ce moment !) aux frais des contribuables espagnols, le même roi qui se casse la hanche lors de cette chasse, la monarchie qui bat sérieusement de l’aile, le gendre du roi qui trempe dans des affaires financières douteuses, le chômage qui continue d’augmenter, un gouvernement incapable de faire bouger les chose, les clubs de foot surendettés qui menacent d’exploser, le roi qui ne pourra probablement plus aider le Real, le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter, le marché automobile au plus bas et maintenant la quasi certitude que le salon de l’automobile de Madrid qui ne devrait pas avoir lieu… Décidément tout va mal de l’autre coté des Pyrénées.

C’est en effet la décision du groupe Volkswagen qui vient de précipiter le salon madrilène vers sa disparition au moins pour cette année 2012. Effectivement le groupe automobile vient d’annoncer qu’aucune de ses marques et même pas Seat ne sera présente au salon espagnol. Pas de VW, pas d’Audi, pas de Seat, pas de Skoda, pas de Lamborghini, pas de Porsche, pas de Bentley, voilà ce qu’on peut appeler un grand vide mais ce n’est pas seulement le groupe VW qui ne sera pas présent fin mai-début juin puisqu’en fait le groupe automobile germanique rejoint GM (Opel, Chevrolet) , l’Alliance Renault-Nissan (Renault, Nissan, Infiniti et surement Dacia), PSA (Peugeot, Citroën), Toyota ( Toyota, Lexus, Daihatsu), Kia. Ce qui fait pas mal d’absents, il manque pour l’instant les réponse du groupe Fiat, de Hyundai et de quelques constructeurs de « second plan » et chinois.

La communauté urbaine de Madrid tente actuellement de sauver cet évènement national mais cela semble bien compromis puisque sur le site officiel esMadrid.com (avec l’organisateur IFEMA) qui annonce tous les salons et manifestions de la capitale espagnole, le salon de l’automobile de Madrid n’est déjà plus présent… C’est dire que le mourant  est presqu’enterré !

Pour rappel, le marché automobile espagnol est en méforme depuis le début de la crise (4 ans déjà !) et en ce début d’année 2012, le marché s’établit à 204.119 autos vendues soit une baisse de 1.9% par rapport à l’an passé qui était déjà une petite année. Ce niveau de vente est le plus mauvais en Espagne depuis 1993. Enfin sachez que du coté de responsable du salon on cherche à combler les vides et on parle d’un salon « mixte » qui mettrait à l’honneur les voitures écologiques et classiques ! Mais à un peu moins de trois semaines, ça semble très mal parti. par contre le salon du VO qui se tiendra du 15 au 24 juin est confirmé. Il ne manquerait plus qu’il pleuve ou que le prix des churros augment fortement et ce serait le bouquet !

Via elPeriodico, Ifema, esMadrid.com.