Fiat Korea.5

C’est enfin une réalité et dès 2013 le constructeur turinois sera présent sur le très fermé marché sud coréen.
L’affaire n’est pas nouvelle puisqu’on en parle depuis l’automne 2009 et il aura fallu trois années de discussions, de rendez vous avec les autorités sud coréennes pour que le groupe italien puisse proposer à la clientèle locale les Fiat 500, 500C et Freemont en attendant l’arrivée d’autres modèles dans les prochaines années.

Fiat Korea.4Fiat Korea.3Fiat Korea.2

Comme cela était prévisible et attendu, le constructeur met en avant la petite 500 dans ses versions fermées et découvrables. En attendant de voir l’implantation d’un vrai réseau de distributeurs dans le pays, Fiat fait sa communication dans les stations de ski et au pied des pistes des montagnes du pays du matin calme en mettant en avant la 500 et… le café italien ! Même si comme la majorité des constructeurs présents dans le pays, on ne doit pas s’attendre à des volumes commerciaux énormes ou significatifs, l’arrivée de Fiat en Corée du Sud marque clairement la volonté du groupe de se développer en Asie (Fiat doit donc remercier le français Arnaud Belloni qui officie dans la zone Asie Pacifique et qui a en charge le développement marketing de Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Chrysler et Abarth).

Via Fiat.
Crédit photos : Fiat Korea.