« C’est moi qui l’ai fait ! » c’est ce que va bientôt pouvoir dire Sergio Marchionne puisque Fiat est désormais maitre à bord du vaissseau Chrysler et la participation du groupe italien devrait passer les 57% en fin d’année ce qui laissera les mains totalement libre à l’administrateur déléguépour réorganiser la direction des deux groupes automobiles.

Si rien n’est encore confirmé officiellement, nous devrions en apprendre un peu plus le 26 juillet prochain lors de la publication du rapport financier. Sergio Marchionne, et là c’est tout à fait compréhensible, veut mutualiser et rationaliser le fonctionnement des deux entités. Ainsi il se pourrait bien que dans les prochain mois Chrysler et Fiat fassent direction générale commune mais aussi services de R&D communs afin de diminuer les coûts de recherche mais aussi de production soit en utilisant un matériel identique des deux coté de l’Atlantique, soit en rationalisant l’appareil et surtout les lieux de production, ainsi à titre d’exemple, des Fiat pourraient être produites aux USA et des Jeep en Europe.

Reste que dès l’an prochain le groupe italo-américain va devoir envisager l’avenir avec des autos futures adaptées au différents marchés et non de simples rebadgings comme c’est actuellement le cas. Enfin, même si la question a déjà été posée plusieurs fois, je la repose :  » Quel lieu pour la nouvelle grande direction du groupe automobile ?  » car elle va inévitablement revenir sur le devant de la scène, chaque pays prêchant pour sa « paroisse ».

Et cela sans oublier Alfa, Lancia, Fiat ou Maserati qui ne doivent pas devenir les parents pauvres du groupe !

NDLR : Arnaud Belloni ( ex directeur Lancia France  ) vient d’être muté en Chine et nommé « Brand Developper » pour de la joint-venture GAC-Fiat Automobiles Company Ltd. En voilà une belle promotion !

Via Euronews, Fiat, Autoblog.