Selon les agences Reuters et DPA et les informations dévoilées, on apprend que le site Opel d’Anvers en Belgique n’aurait que peu de chances de survivre au plan que GM va mettre en place dans le cadre de la restructuration d’Opel en Europe.

Au mieux et dans la meilleure des situations, ce sont tout de même plus de 750 emplois qui seraient supprimés sur le site et dans le pire des cas ( le plus probable ! ), ce sont les 2320 emplois qui seront détruits en même temps que le site sera condamné et fermé. Il semble même que le nouveau patron d’Opel, Nick Reilly ait annoncé la nouvelle en fin de semaine passée lors d’une cession du conseil de surveillance. L’annonce aurait d’ailleurs déjà du être faite officiellement mais il semble que le nouveau CEO d’Opel se soit ravisé quand il a vu l’ampleur du mécontentement et de l’importante hostilité syndicale qui s’est levée juste après l’annonce du funeste projet.

Toujours est il qu’il semble bien que dans les directoires de GM et d’Opel la décision de fermer cette importante usine soit bel et bien prise ! Par contre, il n’y a eu, pour l’instant quasiment aucun mouvement ou aucune déclaration faite de la part des dirigeants de la région des Flandres alors qu’il y a quelques mois quand Magna avait eu la même idée, nous avions assisté à une véritable levée de boucliers refusant la disparition de l’usine anversoise…sait on mieux y faire du coté de GM désormais, a t on amélioré les techniques de lobbying ? A voir et à entendre mais une chose est sure c’est que le plan GM ne fera pas mieux et peut être même pire que le plan Magna tant décrié en début d’automne dernier…Et puis il semble que GM ait cette fois décidé de jouer Opel Allemagne contre les autres pays qui ont sur leurs territoires des usines Opel ! Diviser pour mieux régner semble être la politique de GM, mais si les européens arrivent un minimum à s’entendre, pas sur que ED Whitacre obtienne les milliards d’euros après lesquels il court.

Un nouveau et énième dossier GM qu’il va falloir suivre au travers de son feuilletion et de ses rebondissements dans les semaines qui viennent !

Via Reuters, DPA.