Quelques heures de retard mais elles sont là ! Abarth, SW, 928, MG, éléphant, traction, DS, Honda, Gendarmerie, Beta, écorché, Route 66 sont les mots qui nous accompagneront pour cette session qui fait quasiment le tour du monde automobile. Alors que sa lointaine descendante venue d’Amérique arrive en concession  elle fait partie des voitures que beaucoup ont déjà oublié pourtant ce fut une agréable et performante grande Lancia ( avec une belle sellerie en alcantara bleu ) équipée de bons moteurs à 4, 5 et 6 cylindres, je veux parler de la Kappa qui fut proposée en une élégante et désormais rare version SW dessinée par Pininfarina. La nouvelle Thema aura t’elle, elle aussi, sa version SW, rien n’est moins sur !

Voilà comment Ford UK vantait en 1966 ou 1967 la capacité de charge que pouvait supporter le nouveau Ford Transit Mk1 qui pouvait s’équiper des fameux moteurs V4 1.7 L ou diesel Perkins de 43 ch…

 

Alors que sa descendante est actuellement dans les bureaux de R&D de Zuffenhausen, beaucoup on oublié cette Porsche qui a longtemps résisté à la 911. Un moteur V8 à l’avant, du confort, une allure avant gardiste pour l’année de son lancement et tout de même 17 ans de carrière pour la Porsche 928 qui fit une assez belle carrière commerciale, notamment aux USA, entre 1978 et 1995. 240 à 350 ch selon les modèles et les années et désormais un beau collector bien en phase avec une période où Porsche tentait déjà de se diversifier… mais sans SUV !

 

Direction les USA et la Route 66 qui sur certaines portions encore en bon état nous dévoile des morceaux de souvenirs d’une Amérique automobile des années 30 à60. Merci à Niouls pour ses photos ! 😉

 

Elle devait succéder à la Mini Cooper au début des années 80, elle eu même droit à une turbulente version turbocompressée, je veux parler de l’Austin Metro dessinée par David Bache et de sa version MG qui adopta le 1275 cm3 de la Mini dans une version “forte de 71 ch, 105 Nm, une BVM4 ( Mini oblige ) pour une Vmax de 163 km/h et 12.0 secondes environ pour toucher la barre des 100 km/h. Des roulettes en alu en 12 pouces, un becquet qui fait le tour du hayon, quelques beaux et gros logos MG et c’est parti pour une citadine à l’allure sympathique mais au comportement routier sautillant dès que la chaussée n’était pas lisse comme un billard. Merci la suspension Hydragas avec éléments en caoutchouc ! Chez British Leyland, on sait y faire en adoptant  des sièges sports, des ceintures de sécurité rouge, un volant sport en cuir, des compteurs cerclé de rouge et voilà une petite sportive qui tenta de s’attaquer aux A112 Abarth, 127 70 hp, 104 ZS et quelques autres mais sans connaitre un succès en dehors des villes ! La version Turbo connut un peu plus le succès et l’estime mais même si la Metro fut une assez joli succès ( le dernier ? ) pour BLMC, les MG Metro sont hélas tombées aux oubliettes comme leurs grande soeurs  Maestro, Montego ou 216 Vitesse !

Heureusement il y a eu la bête de rallye, la Metro 6R4, qui fait qu’on n’oublie pas totalement ces versions sportives !

 

Une 911 que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaitre, la SC à moteur Flatsix 3.0 L .

 

Retour sur la CX, avec cette 2400 GTI qui servait comme véhicule d’intervention rapide à la Gendarmerie au début des années 80. J’avais oublié de vous le dire, mais la CX fut élue voiture de l’année 74-75 !

 

Je l’ai découverte dans les années 70 en lisant Spirou, je veux parler de l’adorable Honda S800. une bombinette qui jouait les grandes et qui avait un moteur qui ne rechignait pas à prendre 8000 trs en cas de besoin. Une vraie sportive dans un gabarit de kei ! Un mini plaisir que seule aujourd’hui la Copen peut reproduire et c’est à essayer tellement c’est sympa !

Deux italiennes qu’il ne faut pas oublier, la Ritmo et la Beta dont nous reparlerons très bientôt ensemble.

 

Il y aura bientôt 75 ans (le 11 novembre), Mercedes fêtera les 5 records battus par Rudolf  Caracciola au volant de la Mercedes Rekordwagen sur l’autoroute qui va de Francfort à Darmstadt dont celui de la distance de 16.1 km à plus de 333.48 km/h.

 

Et pour faire plaisir aux citroënistes, deux jolies images de Traction et de DS…

 

Merci à tous les photographes et particulièrement à Niouls et Mick Travis.