Voici les premières images du nouveau break Jaguar qui va avoir la rude tache d’aller taquiner les Classe E Break, les Serie5 Touring, les A6 Avant, le V70 ou la CTS Wagon pour rester dans le « premium ». Le style général de ce grand break luxueux est élégant et sportif , très anglais donc avec un éléments de style emprunté à la XJ à savoir les montants arrières noirs brillants qui prolongent latéralement la vitre arrière du hayon.

 

Pour le reste, on retrouve la XF  avec une ligne de profil ascendante qui dynamise l’allure et une garde au toit légèrement réhaussée de quelques 48 mm afin de permettre aux antiquaires de mieux charger les précieux bibelots ou meubles qui préfèrent voyager en Jag’ plutôt qu’en Ducato ! Bien la XF Sportbrake s’équipe d’une banquette arrière rabattable en deux parties qui peut être commandée depuis le tableau de bord. Une fois la banquette arrière rabattue, la XF Sportbake propose un volume suffisant qui va de 550 dm3 ( banquette arrière en place) à 1675 dm3 qui aidera au transport des bagages ou autres accessoires de luxe habitués aux voyage en Jaguar. Ci dessous les dimensions de la XF Sportbrake :

L : 4.966 m

l : 1.877 m

Empattement : 2.909 m

Longueur de chargement maximum : 1.97 m

Poids tractable : 1850 kg

Pour assurer une tenue de route de qualité même en charge, le Sportbrake est équipée d’une suspension arrière pneumatique avec correcteur d’assiette en temps réel asservi à la charge qui peut modifier les réglages de la suspension jusqu’à 500 fois/seconde. Toujours d’un point de vue pratique, le break anglais dispose d’un hayon à ouverture et fermeture assistées électriquement avec fermeture de type « Soft Close », un petit luxe qui évite de claquer le hayon !

 

Mécaniquement, c’est un peu la surprise puisqu’on découvre que pour l’instant (et pour la France ?) la Jaguar XF Sportbrake est uniquement disponible en version diesel. Ainsi, il y a un modèle équipé du L4 2.2 L 190 ch, 450 Nm, un autre avec le V6 3.0 L 240 ch, 500 Nm et un équipé du V6 3.0 L 275 ch 600 Nm de couple. Ces trois moteurs sont associés avec la BVA8 Jaguar.

On espère tout de même que Jaguar pensera à mettre sur le marché des versions à moteur essence et/ou sportive de façon à découvrir bientôt une XFR ou SFR-S Sportbrake pour donner la chasse aux teutonnes.

EDIT : Place à la première vidéo de présentation de l’auto.

A revoir plus en détail dans quelques jours.

 

 

Via Jaguar.