La Citadine préférée de Vladimir Poutine ( c’est au volant d’une version Sport de couleur jaune qu’il avait fait quelques centaines de kilomètres l’an passé  pour inaugurer une autoroute sibérienne ! ), la Lada Kalina à l’approche de l’été se refait une beauté et change de nom en délaissant son appellation à consonance russe pour une plus banale dénomination numérique puisqu’il devient Lada 2192 .

Le restylage de printemps fait que la 2192 voit sa face avant entièrement redessinée avec un ensemble pare choc/phares/calandre qui abandonne son inspiration Corsa B pour quelques chose de plus moderne et surtout de plus dynamique. La partie arrière évolue elle aussi mais de manière moins prononcée avec seulement un nouveau pare choc et choc et des feux redessinés.

On notera l’arrivée de nouvelle jantes alu et il faut s’attendre, comme l’annonçait Avtovaz il y a quelques temps à un habitacle remanié avec probablement une planche de bord relookée et une meilleure finition ( ou une meilleure qualité perçue ? ). Il est aussi fort probable que la 2192 abandonne sa version avec tricorps et outre le 1.4 L 16V de 90 ch que nous connaissons, la petite Lada devrait offrir très vite, notamment à l’export, la version « sport » équipée du moteur 1.6 L 16V que l’on connait sur la Priora.

Pas sur toutefois que ça aide sur les marchés occidentaux où Lada est devenue une marque marginale et quasi invisible ( 346 immats en France en 2010 )  sauf au travers des anciennes autos qui sont encore en circulation ( Merci Jigouli ! ) .

A revoir surement lors du prochain salon de Moscou qui se déroulera au mois d’août où nous devrions découvrir aussi la Lada Granta…

 

Via Auto.blog.rs.