Ce sont les propos tenus par Ratan Tata dans un entretien donné aux anglais de la revue Autocar. Ainsi on apprend que le futur Defender sera produit dans l’usine Tata de Pune d’où sortent déjà des Freelander destinés au marché indien.

Mais alors que les actuels Freelander ne quittent pas l’Inde, les Defender produits à Pune seront destinés à être exportés sur l’ensemble de la planète avec un fort développement attendu en Asie car selon les responsables de Tata et Land Rover, c’est du coté de l’Asie et de l’Inde que se concentrera la plus forte demande de Defender. Mais ce n’est pas tout puisque les Defender destinés aux marchés de l’Union Européenne seront eux aussi fabriqués en Inde mais ils seront expédiés avant finition vers le site britannique de Solihull où l’on adaptera des kits qui permettront de mettre les Defender aux spécificités de nos marchés. Il semble que ce choix soit fait pour permettre à Land Rover de nous proposer un 4×4 achetable à un prix décent pour nos petits budgets d’européens ! La roue tourne…

Via Autocar, NP.