Nos confrères néerlandais titraient hier « Argh ! » , j’ajouterais  Glurp, Gasp ou fichtre ! Le constructeur d’Hethel sous la bénéfique influence de son boss Dany Bahar vient de confirmer sa collaboration rapprochée avec le tuner Mansory.

Le tuner qui a tout de même commis ces dernières années bon nombre d’horreurs en matière de transformation automobile devient désomais le service personnalisation de Lotus. Pas sur que cela aide beaucoup à la relance de Lotus qui est vraiment à la peine sur les marchés puisqu’en 2011, le constructeur britannique a vu ses ventes mondiales chuter de 24% (-20.6% en France et seulement 158 ventes). Mansory qui a commencé à montrer « son savoir faire » avec l’Evora GTE by Swizz Beatz va devoir se pencher sur la personnalisation des Elise, Exige et Evora tant pour leur apparence que pour leur aménagement intérieur. C’est au salon de Paris que Mansory devrait dévoiler deux de ses oeuvres mais le pire est à craindre (sauf si il y a du changement à la tête de Lotus).

Lotus étant partie intégrante de Proton qui vient d’être racheté par DRB-Hicom, le constructeur anglais est en plein coeur de la procédure de rachat des parts détenues par l’état malaisien ce qui veut dire que durant une période de 60 jours comme le précise la loi du pays, aucune opération financière, technique ou commerciale ne peut avoir lieu au sein de l’entreprise rachetée. Ainsi le PDG de DRB-Hicom vient de stopper tous les programme Lotus actuellement en cours. Ainsi le développement des futurs modèles est en stand by, la mise au point du fameux V8 est à l’arrêt, la Citycar semble remisée, la commercialisation des Evora GTE, Exige S est reportée de quelques mois, le gigantesque programme sportif se réduit de semaine en semaine sauf pour certaines catégories où les engagements d’entreprises et de teams privés financent la mise au point et le développement des autos de course.

Par ailleurs, Dany Bahar tente encore de négocier avec Proton et DRB-Hicom pour obtenir de l’argent mais cela sera très difficile car le PDG de DRB-Hicom dit haut et fort qu’il n’est pas normal que Lotus perde encore et encore, toujours et toujours plus d’argent en vendant toujours moins de voitures. Pour rappel en 2010, Lotus vendait 1712 automobiles, en 2011, à peine plus de 1300… soit 300 voitures de moins que Lamborghini ou 118.500 autos de moins que Porsche qui est l’objectif et le modèle de Dany Bahar. L’avenir de Bahar est désormais à risque car sa gestion défaillante mais brillante (grâce aux people et aux paillettes) pourrait vite lui coûter sa place soit du fait du PDG de DRB-Hicom, soit parce le nouveau propriétaire met Lotus en vente. Et quand on voit ce qui est advenu en 3 ans de la marque créée par Colin Chapman, on peut être très inquiet pour la firme britannique dont la gamme ne devrait être constituée dans les prochaines années que de 4 modèles au maximum (Elise, Exige, Evora, Esprit) même si nous ne savons rien actuellement du développement de l’Esprit qui devrait être présentée au Mondial de Paris. Une chose est sure, les mois à venir seront cruciaux pour l’avenir de Lotus mais aussi celui de Dany Bahar mais pour ce dernier, on s’en fiche un peu !

Via Lotus, Autoblog.nl, Carscoop.