Rude année 2012 pour le monde de l’automobile puisque l’on a appris cette semaine le décès de Pierre Bardinon le 17 août dernier à l’âge de 81 ans. Il était le père du magnifique circuit creusois du Mas du Clos.

C’est à une douzaine de kilomètres d’Aubusson au pied du chateau familial de Saint Avit de Tardes que Pierre Bardinon crée de toute pièces en 1963 le circuit du Mas du Clos. Cet industriel de la pellerie et du cuir ( http://www.chapal.fr/ ) est depuis tout jeune un passionné de sport automobile et en 63 il se lance dans le grand bain en ouvrant ce magnifique circuit “à l’ancienne” long de 3.071 km dans sa version définitive datant de 1967. En 63, le circuit mesure environ 400 mètres et avec la création de ASA Mas du Clos en 1965 arrive l’homologation pour tous les entrainements et compétitions hors public. 1967 voit l’arrivée du circuit actuel et la nouvelle se répand très vite dans le monde automobile et sportif.

La première grande écurie à venir tourner dans la Creuse sera Matra, suivront Alpine, Ligier, le manufacturier Dunlop et au début des années 70, Porsche, Alfa Romeo, BMW, Peugeot, Mercedes Benz (tant du coté des constructeurs que des clubs officiels) viennent rouler sur le Brands Hatch français. L’ouverture aux grands clubs se fera en 1971 avec un rendez mythique puisque les prestigieux clubs officiels Bugatti, Bentley et Ferrari se rassemblent pour user de la gomme sur l’asphalte du Mas du Clos. Durant plus de trois décennies le circuit accueillera les constructeurs, les clubs (auto et moto) mais surtout les passionnés qui pour pouvaient facilement rencontrer le maitre des lieux pour découvrir sa collection Ferrari (encore une trentaine d’autos aujourd’hui), sa collec’ de miniatures, sa bibliothèque ou simplement parler passion automobile.

 

Pour avoir tourné sur le circuit à de très nombreuses occasions entre 1990 et 2007-2008, je peux vous assurer que c’était un grand moment surtout quand on arrivait par la grande entrée et que l’on découvrait des dizaines de sportives alignées comme à la parade ! Hélas la Fédé (et je n’en dirais pas plus…), les services autophobes et sans passion de l’état ont fait un travail de sape qui a conduit à la fermeture du circuit et après une brève réouverture, le circuit est de nouveau fermé. Le circuit sera peut être sauvé par Patrick (en charge de la gestion du site), fils de Pierre Bardinon qui travaille actuellement à la transformation du circuit en une piste pour véhicules tout terrain. Autant dire que l’on marche sur la tête à l’heure où l’on “gueule” contre ces satanés 4×4 et SUV. On a longtemps dit que le circuit était bruyant, oui bien sur surtout quand on sait qu’il est dans un cadre vallonné et boisé loin de toutes villes, qu’il ne fonctionnait pas en permanence. Peut être quelques aménagements de sécurité étaient ils nécessaires et encore car on connait bien pire sur des dizaines de circuits en Europe où l’on court régulièrement. Peut être était il trop bien pour certains, c’est de l’ordre du possible surtout quand on sait que tous les grands pilotes appréciait son tracé, Jim Clark avait même dit à Pierre Bardinon : “Surtout ne change rien, c’est parfait !”… mais il faut croire à la FFSA dans les bureaux parisiens ont sait tout sur tout et notamment sur la passion des amateurs de belles voitures et les circuits dits privés qui n’accueillent pas de compétitions officielles mais seulement des clubs qui savent ce qu’ils font et où ils vont ! Mais c’est vrai qu’il est mieux d’envoyer tout le monde à Magny Cours, au Bugatti qui sont des circuits officiels qui ont besoin d’argent tant ils sont grands et onéreux…

J’enrage à chaque fois que je parle du Mas du Clos car il est symptomatique d’une intolérance certaine à l’égard des automobilistes et des passionnés. Pierre Bardinon aimait les voitures, aimait les amateurs qui venaient se “perdre dans la Creuse pour une passion et je doute que  cette future piste de 4×4 fasse revivre le Mas du Clos. Bonne route à Pierre, merci sa passion et son accueil et espérons que le Mas du Clos pourra peut être revivre autrement qu’avec des SUV et de la boue ! Toutes nos condoléances à ses proches.

Le Mas du Clos en vidéo :

HS : Je vous rappelle aussi qu’il existe une pétition contre la fermeture du circuit dont je vous parle régulièrement :

https://www.facebook.com/groups/MasDuClos2011/

Pour retrouver le circuit creusois :

http://www.masduclos.fr/

Et pendant que nous y sommes, n’oubliez pas qu’un autre très beau circuit est menacé (nous en avons là aussi parlé !), il s’agit de Charade près de Clermont Ferrand.

http://www.pour-charade.fr/

Le sport et la passion automobile sont de plus en plus difficiles à vivre en France (oui le Royaume Uni est hélas bien loin !) et si je vous parle  de ces deux circuits c’est parce que je les connais bien, que j’y suis attachés mais sachez que d’autres sont menacés et même des tout récents comme le circuit de l’Eure. La passion auto est devenue une sorte de “maladie” en France que l’état, l’administration et certains lobbys s’attachent à vouloir détruire. Restez tous vigilants et motivés si dans 10 ou 15 ans vous ne voulez pas tous rouler dans des petits SUV gris diesel-hybride sans poumons et standardisés…

Via Youtube, Mas du Clos.

Crédits photos : Mas du Clos, Club Cavallino Italia.