Afin de vous mettre dans l’ambiance de cette fabuleuse course que sont les 24h du mans et préparer le terrain pour mes collègues qui auront la chance de couvrir l’événement ce week end, je vous emmène suivre une des journées essais / qualifications des 24 Heures en compagnie de Michelin !
5800, c’est le nombre de pneus acheminés cette année pour les 24 heures du Mans par Michelin (8/9000 il y a quelques années). Ils équipent 32 des 56 teams présents dont les 4 Audi (2 hybrides), les 2 Toyota hybrides et la vitrine technologique n°0 de Nissan/Nismo, la Deltawing. Quelques autres chiffres : 1 train de pneus permet aujourd’hui de tenir 5 relais (750km soit 55 tours), 9 trains ont été utilisés en 2011 avec Audi et ce sont quelques 32 techniciens, 50 monteurs qui travaillent durant l’événement. 10-12kg le pneu et 20kg avec la jante.
Tout ces chiffres résument bien les trois principales lignes de conduite chez Michelin qui sont l’eco responsabilité, la longévité et le transferts de technologie entre la compétition et les pneus de route (Véritable laboratoire pour les futurs produits sportifs de série). Avec comme objectif cette année : être une quinzième fois consécutive sur la plus haute marche du podium ! Voila un enjeu de taille puisque Michelin est la où il y a de la concurrence, pour mieux faire avancer sa technologie et sa place ses positions sur le marché.
En parlant de podium, une équipe capable de cela pourrait etre la ‘Pescarolo team’ avec entre autre grand pilote, Sébastien Bourdais et les voitures N°16 et 17 ! C’est justement le stand que Michelin nous a fait visiter rapidement (pour ne pas gêner les techniciens et autres mécanos).
  
Le pôle technique est primordial pour la course avec le magasin de pneus, les monteurs, l’équilibrage des roues et le gonflage. C’est d’ailleurs à cet endroit, dans le « magasin » que sont stockés les 5800 pneus prévus pour le Week End manceau; le tout avec une gestion des stocks en temps réel pour ne pas s’emmêler les pinceaux et récupérer le maximum d’infos possibles !
 Les pneus de la Nissan Deltawing, très fins, un concentré de technologie selon les ingénieurs et les communiquants de la firme au Bibendum, on peut l’espérer et nous verrons dimanche après midi si pneus clermontois et moteur 1.6 L DIG-T auront tenu la distance.
Michelin a depuis trois ans son propre site live pour les événements sportif dans lesquels la marque participe. Nous avons pu rencontrer l’équipe de « LeMansLive.fr » afin d’en savoir un peu plus. Ils sont spécialisés en ‘Live timing’ ainsi que de l’info pneu avec de l’animation vidéo course et de la vidéo d’ambiance. Deux caméramen sont présents sur la pit lane pour plus d’immersion le but étant d’avoir les vidéos le plus rapidement possible bien sur. L’objectif étant de montrer ce que fait Michelin et comment il le fait bien !
  
En grand amateur de photographie, nous avons pu nous déplacer a quelques endroits stratégique du circuit comme les virages Porsche, Indianapolis ou le ralentisseur Playstation (de nuit).
 
Sans oublier la séance de qualifications entre 20h et 22h. L’occasion de commencer a entrevoir ce que sont vraiment les 24H du Mans !
       
Voila, le calme revenu à quelques heure de l’euphorie qui va habiter une des plus fabuleuses courses d’endurance au monde. Car les essais, c’est la tranquillité, le beau temps, peu de monde … mais surtout les machines qui s’échauffent pour le grand jour. Rendez vous cet après midi, samedi 16 juin, 16h pour le départ !
Ah oui … C’etait ma première fois au Mans, si vous y allez ce week end, emportez des Doliprane (et un escabeau si vous etes photographe !)
Un grand merci a Michelin et à Clément en particulier qui nous a permis de profiter pleinement de cette journée au Mans. 
Photos : Adrien Séné
Galerie photo :