A quelques exceptions près, il est rare que je sois vraiment séduit par du tuning sur des voitures qui, dans la majorité des cas, n’en n’ont pas besoin. C’est pourtant le cas avec cette préparation Brabus qui va à merveille à ce grand cabrio 4 places.

Brabus se penche tout d’abord sur le moteur et nous propose de découvrir le fameux V8  dans sa version 6.1 L ( réalésage du V8 5.5 L de la E 500 ) qui offre 456 chevaux et 650 Nm de couple. Ces capacités permettent une Vmax de 300 km/h et un 0 à 100 km/h plié en seulement 4.7 secondes. Pas mal pour un cabrio quasi familial !

En plus du réalésage des cylindres, Brabus modifie les soupapes, les arbres à cames, reprogramme l’ECU et installe une nouvelle ligne complète d’échappement. Les trains de roulement sont eux aussi adaptés aux nouvelles performances de ce cabriolet Classe E profitent de nouveaux amortisseurs plus fermes et réglables. Le freinage est assuré par des disques de 360 mm pincés par des étriers à 4 pistons aussi bien à l’avnt qu’à l’arrière. La voitures est aussi surbaissée de 30 mm pour être mieux assortie aux nouvelles jantes en 18, 19 et 20 pouces .

Au chapitre esthétique, ce cabriolet adopte de nouveaux pare chocs avant et arrière à l’allure plus sportive, un petit diffuseur arrière ainsi que les obligatoires Leds diurnes à l’avant qui sont implantés verticalement. Dans l’habitacle, Brabus propose un volant avec un insert en carbone, des centaines de possibilités  de garnissage et pour les différentes partie de la console, de la planche de bord ou des contreportes, le préparateur allemand offre le choix entre la fibre de carbone véritable et l’acier inoxydable massif  ! Pas mal et un peu différent des habituels inserts en alu, en bois  ( vrai ou faux ) ou « carbon look » qui sont vus et revus.

Pour ceux qui sont moins sportifs ou ceux qui n’ont pas besoin d’un gros moteur V8, Brabus propose différents stages de préparation pour les moteurs de la Classe E. Ainsi on découvre une E250 CDI de 232 chevaux et 560 Nm, une E350 CDI de 268 chevaux et 590 Nm, une E250 CGI de 237 chevaux et 350 Nm et enfin une E 350 CGI de 310 chevaux et 400 Nm. Pas mal comme programme et rassurant car Brabus propose un garantie de 3 ans ou 100.000 km sur toutes ses préparations mécaniques. Reste que sur le Cabrio V8, le nouvel Aircap risque d’être plus que nécessaire si on ne veut pas être décoiffer par les performances de premiers plans. Un superbe travail sur un beau cabriolet, bravo !

Pour joindre Brabus, c’est par là.

http://www.brabus.com/

Via Brabus.