Non c’est bien vrai, Proton, propriétaire malaisien de Lotus dévoile ces jours et peu avant le Grand de Prix de F1, la Satria Neo3 R3 Lotus Racing… et la première chose qui saute aux yeux c’est qu’on voit bien que c’est une voiture qui a subi la fameuse Lotus Touch tant par sa couleur que par son esprit.

Pour ceux qui ne connaitrait pas, la Satria Neo est une citadine 3 portes, longue de 3.90 m et qui peut être motorisée par un 1300 de 65 chevaux ou comme en Europe par une 1600 de 120 chevaux. Cette assez jolie citadine reprend une ligne qui n’est pas sans rappeler celle de la lointaine Rover 200/25.

Cette Satria Neo R3 Lotus racing, ouf !  est propulsée par le moteur 1600 de la version GTI mais il a été revu et corrigé par les gens de Lotus qui font passer la puissance de 120 à 145 chevaux et le couple de 150 Nm à 165 Nm pour plus de pêche et de disponibilité.

Cette Satria Lotus Racing bénéficie d’une nouvelle boite de vitesse à l’étagement plus reserré, d’une suspension surbaissée avec des combinés ressorts et amortisseurs Ohlins réglables en détente mais aussi en compression et en dureté. Les ingénieurs de Lotus ont entièrement revu le chassis de manière à permettre une utilisation sur circuit tout comme ils ont recalibré la direction pour plus de précision et de vivacité. La Satria repose sur des jantes alu en 16 pouces et dispose de nouveaux disques de freins pincés par des étriers à 4 pistons en provenance de chez AP Racing.

Chez Proton et Lotus on a pensé au fameux adage cher à Colin Chapman « Light is right » et on a fait subir à cette Satria Neo R3 LR une cure d’amaigrissement puisque l’auto perd 62 kg pour atteindre le poids de 1088 kg au lieu des 1150 kg d’origine.

Pour cela on a supprimé un peu d’insonorisant, on a installé un capot moteur ainsi que certains élements en fibre de carbone et on a enlevé quelques éléments de confort. Pour le look, on notera, outre le capot moteur en fibre de carbone, le pare choc spoiler plus agressif que la version GTI normale, un nouvel échappement avec une sortie centrale, le diffuseur et un aileron de hayon plus important. Bien sur on retrouve une voiture au couleurs de la marque britannique pour plus d’authenticité et de sportivité mais aussi pour être raccord avec la F1 qui court actuellement dans le championnat du monde. Au final, on découvre une petite sport aux performances correctes puisque Proton annonce une Vmax suffisante de 200 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 9.2 secondes.

Pour découvrir un peu mieux la marque malaisienne et la Satria GTI, voici deux liens.

http://www.proton.co.uk/

http://www.youtube.com/watch?v=DLwULzMeAx0

Ne vous précipitez pas chez votre concessionnaire Proton en Grande Bretagne car la voiture est pour l’instant réservée au marché de Malaisie et n’est produite que pour une petite série de 25 exemplaires dont 11 auraient déjà été vendus. Il faut dire qu’à 26.000€, ça fait pas cher la Lotus, euh non, la Proton by Lotus. Par contre, Proton envisage son retour sur la marché européen  ( en plus des marchés anglais et irlandais ) et on devrait voir arriver les Proton aux environs de 2012 avec, entre autres une Satria Néo GTI « Euro Spec » qui pourrait avoir cette allure là et qui serait assez différente de la version anglaise.

Et pour les amateurs de sport automobile, n’oublions pas que Proton dispute actuellement une partie du championnat IRC ( plus le championnat d’Asie du sud est où la voiture marche bien  ) et sera présent dès 2011 en WRC dans la nouvelle Classe 1600.

Proton une affaire à suivre.

Via Proton, Lotus,Youtube.