Deux ans déjà que Mini commençait aux USA un test longue durée auprès de 450 utilisateurs-locataires de la Mini E. La période d’essai tire à sa fin et BMW, l’Université de Califormie, Davis Plug-in Hybrid, l’EVRC nous font part d’une première série de commentaires des utilisateurs de ces Mini E. Attention toutefois car ce premier échantillon ne représente que 40 utilisateurs sur 450 (8.88% ) et ce premier panel n’est pas représentatif de ce que seront ou pourraient être les résultats finaux et ce aussi bien dans un sens que dans l’autre. Pour avoir un avis plus juste, il faudra avoir au moins 50% de l’échantillon soit 225 utilisateurs, néanmoins BMW communique avec ces premiers élements… pour mieux valider la venue de l’i3 ??

Sur les 40 clients-testeurs ( tous payaient un loyer mensuel ), quasiment tous ont reconnu le coté agréable de la voiture pour une utilisation au quotidien et un certain agrément de conduite notamment en milieu urbain.

36 des 40 testeurs, soit 90%, ont dit que la voitures correspondaient à la majorité de leurs déplacements au quotidien et y satisfaisait sans problème.

71% des utilisateurs ont confirmé qu’il faisait avec cette auto moins de 65 km/jour et 88% ont parcouru quotidiennement moins de 125 km.

88% des testeurs ont manifesté leur intéret pour l’achat, dans les 5 ans d’un véhicules de type Plug-in ( Electrique ou hybride ).

La très grande majorité des 40 essayeurs de la Mini E estime que l’idéal pour les VE serait que l’énergie nécessaire à la recharge des batteries viennent d’énergies entièrement renouvelables et on pense donc au solaire qui pourrait être mis en place via des panneaux photovoltaïques situés sur les toits des garages ou des abris à voitures ( bien sur pour ceux qui ont une maison…

Reste quand même des restrictions ainsi une très grande partie de la clientèle dit avoir adaptée sa conduite et ses déplacements aux capacités de la voitures, les mêmes reconnaissent que les deux places, le prix sont un frein à l’achat et beaucoup reconnaissent à demi mots qu’une deuxième voitures est nécessaire pour les déplacements à plus d’une ou deux personnes ( la Mini E est une deux places à cause de la place prise par les batteries ). Enfin tous ou presque ont reconnu s’abstenir d’utiliser le chauffage, la clim, la radio pour se garantir une marge de sécurité. Pas sur que les essayeurs new yorkais ou Michigan aient apprécié la chose.

Au final, les résultats sont encourageants même si ce type d’auto est loin d’être, elle aussi, l’idéal. Idéal qui semble de plus en plus se rapprocher d’un véhicule à mi chemin entre le tout électrique et le tout thermique et qui pourrait bien être une auto hybride Plug-in ! Tout cela est à suivre avec interêt dans les prochains mois et surtout les prochaines années.

Via BMW, NewYorkTimes.