Pour se mettre hélas dans le bain, d’abord cette phrase tirée du communiqué officiel de Polestar : « Dans la liste des pays retenus pour les S60 et V60 Polestar, figurent le Canada, les Pays-Bas, le Japon, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les USA. Les autres marchés et les chiffres définitifs de production seront communiqués l’an prochain. »

Rien donc de confirmé pour le marché français et il y a de forte chance que nous soyons obligés de nous contenter d’une S60 D3 R-Design Bleu rebelle en 2014 plutôt que de profiter de ces séduisantes S60 et V60 Polestar à moteur 6 cylindres turbo essence.

Volvo S60 et V60 Polestar

Vous vous rappelez surement tous de la S60 Polestar Concept et de son moteur T6 de 509 ch qui destinait la berline suédoise à manger de la M3, de la S4 ou de la 63 AMG. Il y eut la version australienne il y a quelques mois et il y aura désormais la S60/V60 Polestar en version mondiale sauf pour la France, l’Allemagne ou l’Italie…

Volvo S60 et V60 Polestar.1

Comme sur la version australienne, la nouvelle S60/V60 Polestar est motorisée par le bloc T6 de 3.0 L de cylindrée revu et corrigé avec notamment une nouvelle ECU, un nouveau turbo twin-scroll de chez Borg & Warner et un intercooler surdimensionné. Ce moteur 6 cylindres respire grâce à une nouvelle ligne d’échappement complète en acier inoxydable d’un diamètre de 2.5 pouces avec des sorties de 3.5 pouces, ce qui laisse présager un bon gros son !
Le moteur développe la puissance de 350 ch à 5700 trs/min, revendique un couple moteur de 500 Nm disponible de 2800 à 4750 trs. Ce moteur est associé à une BVAS6 AWF21 revue par Polestar avec palettes de commande au volant.

Les S60 et V60 Polestar annoncent une Vmax autolimitée électroniquement à 250 km/h, un 0 à 100 km/h abattu en 4.9 secondes, un 0 à 200 km/h en 17.7 secondes et un 80 à 120 km/h plié en 4.7 secondes.

Les S60/V60 Polestar sont bien sur des 4 roues motrices avec système Haldex (moteur monté transversalement). Celui ci privilégie l’envoi de la puissance vers les roues arrières et Polestar a recalibré l’ESP pour laisser plus de liberté (et de plaisir) au conducteur. La voiture repose sur de nouveaux combinés ressorts/amortisseurs Öhlins avec notamment des ressorts 80% plus fermes que ceux des versions sportives que nous connaissons actuellement. Le système de freinage est modifié de manière substantielle avec, à l’avant, de nouveaux disques flottants ventilés et percés en 371 x 32 mm pincés par des étriers Brembo à six pistons. A l’arrière ce sont des disques ventilés en 302 x 22 mm qui officient.

La voiture est posée sur des roues en alu (modèle Polestar) d’un diamètre de 20 pouces chaussées 245/30 R20. La S60 Polestar revendique un poids à vide de 1752 kg et la version V60 annonce 70 kg de plus c’est à dire une masse de 1822 kg.

Pour tenir compte de l’augmentation des performances des S60/V60 Polestar, Volvo a travaillé les effets aérodynamiques et quelques modifications subtiles basées sur des données provenant d’essais dans la soufflerie de Volvo Cars ont légèrement et discrètement fait évoluer le dessin de la berline et du break suédois. Les changements les plus visibles sont : les répartiteurs avant destinés à optimiser le flux d’air sous la voiture, un nouvel aileron arrière et un nouveau diffuseur pour plus d’appui quand cela est nécessaire.

Dans l’habitacle on note la présence d’un volant sportif, d’excellents sièges sport avec maintien latéral renforcé, de nouveaux inserts en fibre de carbone ou en aluminium ainsi qu’un levier de vitesse spécifique au modèle.

Cette nouvelle série des S60 et V60 sera mise en vente dans le courant du mois de juin 2014 ou avec le millésime US 2014. Pas encore de tarification »internationale » et encore moins de française.

Bonus vidéo : Pour les amateurs de Volvo mais aussi les fans de beaux circuits historiques, voici la S60 Polestar sur le circuit du Mont Panorama à Bathurst en Australie entre les mains expertes de Jim Richards, sept fois vainqueur des 1000 km de Bathurst.

Via Volvo, Polestar, Youtube.