Elle est de celles qui en cette année 2011 fêteront un anniversaire et pour la R4 comme pour l’Ami 6, c’est 50 années d’existence qu’il va falloir fêter avec force communication, rappels à l’histoire et meetings façon « commémo ». Renault ne déroge pas à l’affaire avec cette 4L qui était née pour concurrencer la 2CV tout en profitant d’un énorme avantage, son hayon !

Nous sommes nombreux à avoir fait des kilomètres et des kilomètres à son volant, à lui avoir fait subir des outrages qu’aucune voiture moderne ne supporterait et il faut avouer qu’au début des années 90 lorsqu’elle disparait ( je suis de ceux qui ont vendu les dernières ! ), Renault mise tout sur deux autos, la Twingo et la Clio mais les plus rustiques R4 et R5 passent à la trappe pour laisser place à la modernité. Dommage car je suis sur, aussi bien pour Renault  que pour Citroën, il y a moyen de réinventer une voiture simple, pratique, confortable sans qu’elle coûte 20.000€ ! On attend toujours … En attendant, Renault commémore avec force dignité, nostalgie mais aussi fierté autour de cette grand mère encore appréciée dans nos campagnes car c’est une dure à la tache ! Aussi la marque au losange avait débuté l’année 2011 en engageant au Monte Carlo Classic des R4 identiques à celles qui avaient couru en 1962 et 1963. En comme maitre de ballet, Jean Ragnotti, monsieur es Renault sportives, qui à bientôt 66 ans est toujours là pour piloter, faire des démos ( notamment aux WSR ) ou parler d’un temps des rallyes et des circuits que les moins de 22 ans ne peuvent pas connaitre. Et ils ont manqué quelques chose… 🙂

Aussi ce soir pour le plaisir, je vous propose de découvrir la R4 sur les routes du Monte Carl’ avec « Jeannot » au volant de cette puissante compétitrice à petit moteur L4 et levier de vitesse en forme de manche de parapluie. (vidéo non intégrable )

http://www.youtube.com/watch?v=YvsGquyejkA

Et pour les amateurs d’anciennes voitures en compétition, une autre vidéo de l’édition 2011 du Monte Carlo Classic qui se déroulait fin janvier.

Pour l’ami Seth et les alpinistes du site, ceci en cadeau ( et c’est une 1600 )

Nous reparlerons de cette fameuse R4 qui aimait à se faire appeller 4L ( L pour Luxe ) lorsqu’elle jouait les parisiennes !

Via Renault, Youtube.