Le site historique de Renault Cléon se redéploie en vue de l’évolution de l’offre mécanique du constructeur français dans les années à venir. Ainsi après la mise en production du moteur R9M ( dCi 130 ), le site va bientôt débuter la production des nouveaux petits blocs moteurs du constructeur avant de s’attaquer à la production des moteurs électriques.

Ainsi Cléon va désormais produire en année pleine quelques 150.000 exemplaires du nouveau R9M avant de se lancer l’an prochain dans la production et le pré-ubsinage des carters cylindres des nouveaux petits moteurs que sont les H4 ( TCe 90 ) et H5 ( TCe 115 ). Ces moteurs comme près de 70% de la production de Cléon seront ensuite expédiés vers les différents sites européens de Renault pour être montés sur les modèles du constructeur. Les H4 prendront la direction de la Roumanie ( Dacia ? ) et les H5 iront en Espagne ( Megane entre autres ). Pholippe Nottez, directeuur du site profite de l’occasion pour faire savoir que dès l’an prochain le site débutera la production de moteurs électriques en commençant d’abord par la fabrication des boitiers d’interconnexion puis en réalisant entièrement les moteurs électriques dès 2013, seuls le bobinage des moteurs sera fait en dehors du site. Le patron du site industriel explique aussi que les services de R&D travaillent déjà au développement de nouveaux moteurs électriques qui pourront être fabriqués sur place, l’usine disposant de plus de 70% du materiel de production nécessaire. Ces évolutions du site vont à priori donner du travail pour l’ensemble des 4.200 salariés de Cléon et sachez que Cléon compte produire au moins 100.000 moteurs électriques/an dès 2014… mais pour qui dis perfidement !

Reste que les nouvelles motorisations, l’integration au sein du site de la fameuse fonderie de Cleon et les nouveaux moteurs downsizés permettent au site de voir l’avenir avec un peu plus de sérennité et c’est tant mieux.

 

Via Renault.