Nous ne reviendrons sur l’échec commercial de la Renault Zoé pour sa première année de commercialisation, nous en connaissons tous les raisons. Parmi celles ci, on citera bien sur une autonomie un peu juste pour devenir la voiture de la famille, l’absence de câble de recharge occasionnelle sur une prise domestique et bien évidemment la location des batteries. 

Renault Zoé

Ainsi quand on achète une Renault Zoé, on achète quasiment une coquille vide puisque sans batteries et qu’on a l’obligation de passer par la fameuse location facturée au minimum 79€/mois pour 12500 km annuels.

Aussi pour essayer de récupérer des clients supplémentaires, le constructeur au losange proposera dès le mois de janvier prochain le forfait locatif « Z.E Access » qui se destine essentiellement aux petits rouleurs urbains et péri-urbains (avec maison, garage et wallbox). Ce nouveau tarif de location est prévu pour ceux qui font moins de 25 km/jour et ce durant 70% de l’année ou 250 jours environ.
Cette nouvelle location de batteries sera donc proposée au tarif amical de 49€/mois et 5000 km/an ou 415 km/mois. Il y a toutefois une contrainte à cette nouvelle offre locative, il faudra s’engager pour 36 mois.

Cette nouvelle offre devrait précéder de quelques semaines l’arrivée de la fameuse rallonge qui permettra de recharger avec une certaine efficacité la batterie de la Zoé. Cette rallonge avec un nouveau petit chargeur intégré devrait permettre de recharger la Zoé avec une puissance de seulement 2.3 kW pour une prise domestique (vs 3.7 kW minimum pour le chargeur Caméléon).

Via Renault.