Ce fut la (mauvaise) surprise de vendredi soir pour l’avenir de Saab. Le tribunal de Vänersborg a décidé de refuser la démission de Guy Lofalk et la nomination de Lars Söderqvist comme nouvel  administrateur judiciaire. Le tribunal suédois a estimé qu’il était un peu tard pour s’apercevoir que le travail de Guy Lofalk ne convenait pas à Victor Muller.La procédure suit dont normalement son cours et c’est lundi (sauf plan miracle du PDG de Swan) que le tribunal rendra sa décision sur l’avenir ou le non avenir de Saab mais il ne plus guère de doute sur la décision qui sera rendue. Les juges estiment que nommer un nouvel administrateur à moins de 3 jours n’a aucun sens, que GM n’a pas modifié sa position et ils rappellent que Saab n’a reçu aucun autre argent de la part de Youngman Automobile que celui destiné aux salaires et aux services fiscaux mais rien n’est arrivé pour la survie et la pérennisation du constructeur de Trollhättan. On s’achemine donc vers une triste issue en début de semaine prochaine.

 

Via Reuters.

Credit photo : Timo1990NL, FlickR.