Après le sketch, les spyshots, voici la suite logique de la découverte de la Samsung SM5, les premières photos officielles sur lesquelles on  ne voit bien évidemment pas la face avant, les détails du combiné porte instruments mais qui nous permettront toutefois d’en savoir un peu plus sur cette coréenne bon teint et classique qui préfigure la Renault « Safrane » ou la Laguna 3 sedan, sachant que cette SM5  est développée sur la très bonne plateforme de la voiture française.

Renault-Samsung-SM5

Cette Samsung SM5  sera motorisée par des mtoeurs 2.0 L essence en provenance de chez Nissan qui pourront être associés soit à une BVM6 soit à une nouvelle BVA6. La version diesel sera bien sur motorisée par le 2.0 L DCi en version 150 chevaux puis 175 chevaux que nous connaissons en France. Pour ce moteur, il semble aussi que la possibilité d’avoir une BVA soit offerte comme sur la Laguna 3.

Pas d’informations au sujet de l’implantations du moteur V6 DCi mais…il semble qu’il soit possible qu’on le trouve dans le choix des motorisations destinées à cette future Renault née en Corée du Sud. 

SamsungSM5

Il aura fallu à Renault et Samsung, car les deux bureaux de R&D ont travaillé ensemble, moins de 36 mois pour créer cette nouvelle auto et quelques 230 millions d’euros ( 400 milions de wons ) pour financer la totalité du projet Renault/Samsung.

J.M Hurtiger, patron de Samsung fait d’ailleurs remarquer que cette nouvelle voiture sera profitable à l’image des deux marques dans les mois et années qui viennent et qu’elle devrait stimuler les ventes des marques sur ce segment du marché. On apprend aussi que cette auto couterait moins chère à produire que les concurrentes coréennes de même gamme à savoir les Cadenza, Magentis et surement quelques autres. D’ailleurs, le PDG de Samsung fait remarqué que cette auto devrait être moins onéreuse à l’achat que les rivales du segment.

SamsungSM5interior

Enfin, on apprend que cette SM5 sera dotée d’équipement HDG souvent dédiés au seul segment des berlines et limousines très haut de gamme, à savoir des sièges massants, des radars associés à la régulation de vitesse, des Hifi « griffées » et très performantes et un niveau de finition qui n’aura rien à envier aux allemandes premium. A vérifier toutefois …

Une autos qui sera surement à découvrir plus en détail dans les semaines qui vienent et qui sera vendue en Asie dans le courant du premier trimestre 2010.

Renault-Samsung-Hyundai-rival

Via Hyundaiblog.