v1

                        Il y a dix jours, Venturi dévoilait sa « Mission Shanghaï to Paris » qui permettra à un Berlingo électrique propulsé par un moteur de 42 kW ( ~ 56 chevaux ) disposant de 300 à 400 km d’autonomie, de valider la qualité et les performances du travail réalisé par Venturi sur le ludosapce du groupe  PSA ( déjà en test dans quelques bureaux de La Poste ) . Ainsi près de 80 ans après la fameuse Croisière Jaune qui fait partie de l’histoire de Citroën, ce Berlingo « powered by Venturi » va parcourir plus de 13.400 kilomètres à travers la Chine, le Kazakhstan, la Russie, l’Ukraine, la Pologne, la République Tchèque, l’Allemagne et enfin la France afin de valider un record d’endurance ( mais aussi de fiablité ) pour un véhicule électrique .

croisiere-verte-grande

Ce Berlingo quittera la Chine début mai 2010 depuis de pavillon monégasque de l’Exposition Universelle de Shanghaï et finira son périple à Paris ( surement sous la Tour Eiffel…comme cela se faisait à la grande époque des expéditions motorisées ) à la fin du mois de juillet.

Il faut aussi souligner que ce raid est soutenu par la Fondation Prince Albert 2 de Monaco qui organisera durant le long périple des conférences sur les thèmes des énergies nouvelles, de la technologie électrique liée à la propulsion et aussi sur l’hisotire de ce long voyage qui passera par les longues plaines d’Asie centrale et de Sibérie. Ce raid a aussi pour mission de fabriquer un reportage destiné  faire partager à tous le mélange des cultures, des histoires et surement de faire quelques relevés géograpphiques comme le faisait les explorateurs du début du XXeme siècle.

venturi_shangai_paris_01

On ne peut que saluer ce genre d’expérience permettant de valider les technologies performantes en matière d’électricité et de propulsion et si certains m’ont trouvé un peu dur, cassant à l’égard de Venturi ( mes propos étaient en partie liés à ce que disent les amateurs de cette marque qui fut française et surtout en rapport avec la démarche commerciale et automobile de cette marque presque mythique pour les amateurs de voitures française HDG ) je reconnais tout de même la qualité des recherches menées en matière d’énergie électrique liée à la propulsion d’un véhicule ( Venturi un bureau de R& D, oui, un constructeur automobile, je ne crois pas  ). Et je suis de ceux qui regrettent que la jolie Fetish ne soit hélas pas devenue l’équivalent européen de la Tesla californienne !

VenturiFetish800_1

Via Venturi.