Dans le cadre de sa nouvelle politique de gestion et de réduction des coûts, le constructeur espagnol Seat va supprimer 393 emplois en 2014 dans son usine de Martorell en Catalogne.

 

Seat Martorell

L’objectif annoncé est de parvenir à une économie de 5 % dans les coûts indirects d’ici à fin 2015 explique t’on à la direction du constructeur espagnol. La mesure concernera les salariés dits « indirects », c’est-à-dire ceux qui ne sont pas impliqués dans la production. Ainsi on parle de mesures concernant les services annexes comme les services administratifs, de gestion du personnel ou le MPR.

Le constructeur est engagé dans une vaste réorientation stratégique qui doit ramener Seat sur la bonne route. Avec de telles mesures, la filiale espagnole du groupe Volkswagen espère renouer avec les bénéfices à partir de la fin 2014. On l’espère pour Seat car en dehors des Ibiza et Leon, les autres modèles du constructeur sont tout de même assez rares sur nos routes et ce, que ce soit la Mii, l’Alhambra, l’Exeo, le vieillissant monospace Altea ou même la récente Toledo qui ne semble pas rencontrer le même succès que sa cousine tchèque ! A suivre.

Via AFP.