Globalement et pour les 9 premiers mois de l’année 2012, la mortalité sur les routes françaises est en baisse même si il y a eu un léger « coup de mou » en juillet dernier avec une hausse de + 3.6% de la mortalité.Août fut aussi orienté à la baisse  et donc le mois de septembre 2012 reste dans la tendance avec 13 morts de moins qu’en septembre 2011 (334 décès). Ainsi depuis le mois de janvier ce sont quelques 248 vies qui ont été épargnées sur les routes françaises c’est à dire -8.3% par rapport à 2011 sur la même période.
Le nombre d’accidents corporels (5.641) est en baisse de 5.6% et il en est de même pour le nombre des blessés (7.149) qui chute de 2.7% par contre le nombre de personnes hospitalisées reste hélas stable avec 2721 personnes entrées dans les hopitaux (+0.2%). Si dans l’ensemble les chiffres sont meilleurs et tendent vers moins de morts et d’accidentés sur les routes françaises, on se montrera plus préoccupé par l’augmentation  de la mortalité chez les cyclistes et les utilisateurs de 2 roues puisque sur une année celle -ci a cru de près de 18%, ce qui n’est pas rien quand on constate que la mortalité générale  est bien orientée à la baisse.

Bien sur de bons chiffres appellent toujours un commentaire auto-satisfait et la Sécurité Routière et le Ministère de l’Interieur de dire : « Ce bilan est des plus favorables en dépit du fait que septembre 2012 comptait plus de week end que septembre 2011 ainsi que des conditions climatiques plus favorables qui généralement favorise la circulation. Néanmoins l’arrivée de l’automne et le retour à un temps moins agréable doit amener chaque usager de la route à redoubler de prudence et de vigilance lors de ses déplacements ». La Sécurité Routière rappelle en outre que nous allons vers des journées, plus courtes, plus pluvieuses, des chaussées plus glissantes et qu’il faudra être plus prudent notamment dans 10 jours lors des vacances de la Toussaint qui sont généralement une période à risque sur nos routes.

Via Sécurité Routière.
Crédit photo : Dépêche du Midi.