Si le layeteur-emballeur-malletier qui a fondé la grande et renommée maison française en 1854 près de la place Vendôme voyait ce Grand Cherokee relooké à la façon « Vuitton » et pas du meilleur goût, je suis presque sur qu’il prendrait un sérieux coup au moral et ainsi qu’à l’image qu’il voulait donner de son entreprise.

On est ici bien loin de « Luxe, fonctionnalité, innovation et discretion » qui était, par le passé, la devise de cette prestigieuse entrprise. Dire que c’est le fils de Luis Vuitton, Georges qui a créé dans les années 1888-1889, les fameux logos tant galvaudés afin d’éviter … la contrefaçon ! Réussi quand on voit que 120 ans plus tard, les faux Vuitton made in Morocco, made in China, made in Vintimille, made in contrefaçon pullulent un peu partout jusque sur les casquettes de base ball ou les fameuses pochettes porte téléphones que certains ou certaines ont imposé dans les gardes robes Chanel, DG, Hermès, Gucci, Boss, Kappa, Nike Air  « made in petites mains exploitées » !

Voir ci dessous .

Enfin, rien de tel que pour être assorti à cette fameuse fausse pochette Vuitton made in « où l’on veut » que d’avoir le SUV américain assorti et dans le genre cette Jeep est bien pourvue.

Et que dire de l’intérieur qui fait mal aux yeux et à la tête dès qu’on l’aperçoit  !

Vous aurez tous apprécié la distinction, le raffinement, la classe et la boule à facettes sous le rétro ! Un bonheur pour être malade sans avoir besoin d’une grosse fête de réveillon …

Et dire que cette horreur bigarrée était à vendre 100.000$ sur eBayMotors il y a quelques jours et qu’il y a eu un acheteur !

Via eBaymotors, Jalopnik.