A l’heure de la forte baisse du marché automobile européen (-11.4% en France en août où l’on est passé en dessous des 100.000 immatriculations), au moment où tous les constructeurs diminuent leurs volumes de production, où l’on annonce que l’industrie automobile européenne pourrait perdre d’ici à l’an prochain entre 40.000 et 80.000 emplois, il n’y a rien d’étonnant que le constructeur japonais Suzuki fasse savoir qu’il va réduire la production de son usine hongroise de Magyar.

 

 

 

 

L’usine de Hongrie va voir sa production réduite de moitié durant les mois de novembre et décembre 2012. Effectivement la baisse de la demande impacte directement la production des Swift, SX4/Sedici et Splash qui sortent du site industriel. En 2011 l’usine avait fabriqué quelques 171.000 véhicules et l’objectif 2012 était fixé à 170.000 unités. Hélas la conjoncture fait que l’usine ne devrait produire cette année que 155-156.000 autos. Aussi pour éviter les surcoûts liés au stockage des véhicules fabriqués, la direction de Suzuki préfère passer par la case chômage partiel qui permet d’adoucir le mal ! Aux suivants… et cela pourrait être assez vite les allemands.

Via Reuters.