C’est une nouveauté mais aussi une évolution du coupé FT-86 que Toyota promène de salon en salon depuis près de 18 mois. Et autant le dire de suite, c’est pour moi une déception !

Une allure surchargée, un esprit tuning affirmé et malgré des retouches d’ordre esthétique visant à donner du mouvement à ce coupé ( galbe des ailes, dessin de la petite vitre de custode ) mais aussi de la sportivité avec un aileron de coffre très ( trop tuning), un pare choc spoiler très agressif avec ses « défenses » et ses deux rangées de leds et un pare choc arrière qui remonte façon NFS avec un diffuseur qui semble là plus pour le look que pour le flux d’air… sans parler des gros tuyères d’échapement. Plus de sportivité pas sur , plus de tuning, oui !

 

L’allure se veut plus râblée mais la nouvelle apparence du profil avec les ailes marquées et la découpe de vitre arrière revue fait un peu vieillotte. Autant l’apparence de la version Mk I était séduisante et plutôt fine dans son dessin, autant ici Toyota a sorti la grosse artillerie tuning ! Un peu dommage surtout quand on sait que les dessous seront séduisants et performants pour peu qu’on apprécie les moteurs à plat et les propulsions.

Tout cela est bien évidemment question de sensibilité personnelle pour ce genre de design sportif et un rien surchargé. La version définitive du coupé Toyota ( successeur de la lignée des Celica dont il pourrait d’ailleurs reprendre le nom ! ) sera dévoilée en fin d’année au salon de Tokyo et devrait proposer un style un peu plus léger qui devrait emprunter quelques éléments du coupé FT-86 de première génération.

Pour découvrir le coupé FT-86 II , voici une petite vidéo dont le graphisme vous dira surement quelque chose puisque ce sont les développeurs de Polyphony Digital, au nom de leur vieille amitié avec Toyota qui ont réalisé ce petit clip.

A suivre cette année et à découvrir lors du salon japonais de fin d’année.

 

Crédits photos : Ugo Missana.