Elles s’appellent MQB, modularité, flexibilité, rationalité mais aussi standardisation et peut être banalisation!

Volkswagen vient de dévoiler avec force détails et explications la vraie nouveauté du groupe pour les prochaines années et elle ne s’appelle pas Golf 7, A3, Leon, Passat, A4 ou Octavia mais MQB.

Le groupe allemand va désormais utiliser une seule et unique plateforme pour la très grande majorité de ses productions futures. Par exemple chez VW, de la prochaine UP à la future CC en passant par les SUV, ce sera toujours la plateforme MQB qui servira de base sachant qu’au delà d’une partie commune, cette plateforme dispose d’éléments modulaires qui font qu’une Passat ne reposera pas sur le même empattement qu’une UP. Longueur, largeur, empattement, nombre de places et même diamètre des roues peuvent être différents mais à la base il y aura toujours les mêmes éléments techniques ou mécaniques ce qui permettra à VW de produire tous les modèles de toutes ses marques sur une même chaîne.

La plateforme MQB va permettre de réduire les coûts, le nombre de pièces tout en permettant une vraie amélioration de la qualité des élements produits et en aidant à faire très vite descendre en gamme des équipements initialement prévus pour du Haut de Gamme. La plateforme MQB autorise uniquement les moteurs transversaux avec un entrainement des roues avant ou des 4 roues motrices via le Quattro Haldex. Avec MQB, pas de propulsion ou de moteur arrière. Ainsi dans un avenir proche la base de travail pour VW se composera de seulement 6 éléments. Ainsi le nez de la voiture, le moteur, le tableau de bord , les sièges avant, la banquette arrière et le coffre auront tous les mêmes pièces qui seront simplement adaptées aux dimensions de l’auto.

L’ensemble Volant/colonne de direction/pédalier devrait être lui aussi identique sur toutes les autos. Le système modulaire va aller plus loin puique VW met en place avec la plateforme MQB, les moteurs modulaires (MOB pour essence et MDB pour diesel) qui auront à l’avenir des structures communes avec notamment des systèmes de distribution communs ou des points de fixation à la voiture standardisés. Par contre le nombre de cylindres et leur volume est paramétrable en fonction des autos auxquelles on destine les moteurs.

Une chose est sure, avec cette nouvelle technologie de production VW annonce de très sérieuses économies d’échelles et une meilleure rentabilité des autos produites. Et les essayeurs (chez VW mais aussi ceux de la presse et du net) vont y gagner en temps car en testant une auto, il testera tout une gamme ou tout une marque !

Via VW.