… c’est à dire celui du restylage léger et de la mise à niveau mécanique. Ce sont essentiellement les faces avant des Berlingo et Partner Tepee (VP et VU) qui ont été retouchées afin d’actualiser un peu l’allure des deux ludospaces du groupe PSA. Boucliers retouchés, nouveaux logos, intégration (moyennement réussie chez Citroën) des leds diurnes, retouches sur le dessin interne des phares et feux, nouveaux rétroviseurs plus aérodynamiques ou enjoliveurs « Airflow » plus aérodynamiques sur le Citroën Berlingo.

Toujours chez Citroën, on note l’arrivée d’un Pack Black qui permet d’avoir quelques inserts noir brillant sur le haut du pare choc avant, les protections latérales, les coques de rétroviseurs et une plaque décorative arrière. Le Berlijgo profite aussi de deux nouvelles teintes, le Bleu Belle Ile et le Nocciola.

Sur les Partner et Berlingo, PSA annonce de nouveaux matériaux plus qualitatifs qui aideront à une meilleure finition perçue et une ambiance plus chaleureuse.

Mécaniquement, on note l’arrivée d’une version 1.6 L e-HDI 90 ch avec S&S et BVMP6 qui permet au Berlingo d’annoncer quelques 125 g de CO2/km au lieu de 135 g sur la version « normale. La motorisation HDI 110 voit sa puissance légèrement augmenter pour atteindre 115 ch sans augmentation des consommations ou des émissions. Les versions 10.6 L VTI 98 et 120 n’évoluent pas.

Les versions VUL des deux modèles profitent bien sur elles aussi de ces mises à jour. Ces nouvelles versions seront présentées au salon de Genève en mars prochain et seront commercialisées dans la foulée.

Via Peugeot, Citroën.