Que les choses soient claires, chez VW malgré les plaintes venues de toute l’Europe qui s’accumulent par centaines, on refuse d’envisager de vrais problèmes ou une opération de rappel, on se contente donc de parler de cas isolés ou individuels. Donc soyons surs d’une chose, ce n’est pas un gros problème mécanique ! 😀

L’affaire n’est pas nouvelle puisqu’elle a été révélée par le magazine allemand Autobild en fin d’hiver suite à un nombre important de problèmes sur les véhicules du groupe Volkswagen équipés du moteur 1.4 L TSI (ou 1.4 L TFSI chez Audi). Ainsi selon les seuls éléments venus d’Allemagne, ce ne sont pas moins de 61 véhicules qui ont été officiellement reconnus avec des problèmes liés à la chaine de distribution, ses galets tendeurs et/ou les poulies qui entrainent les arbres à cames. Les véhicules VW équipés du moteur BMY 1.4 L TSI 140 chevaux sont principalement concernés par le problème. C’est à dire qu’on trouve les Golf, Golf Plus, Golf SW, Tiguan, Jetta et surtout Touran (+ les modèles des autres marques). Les modèles mis en circulation fin 2006 et en 2007 sont particulièrement intéressés par l’affaire.

Un bruit de cliquetis lorsque le moteur est froid ou l’allumage (même bref) du témoin « problème moteur » sont les signes avant coureurs d’un souci mécanique plus grave qui peut aller jusqu’à la mort du dit moteur 1.4 L TSI. Normalement, la chaine de distribution est prévue, si l’on en croit Volkswagen pour faire la durée de vie du véhicule si celui est entretenu correctement, hélas il apparait qu’à partir de 50.000-70.000 km le problème du mauvais vieillissement de l’ensemble soit plus présent que ce qui est prévu par le constructeur automobile. Selon des professeurs et ingénieurs rencontrés par différents journalistes et experts, il apparait que cela soit essentiellement du à des problèmes de qualités des pièces. Ainsi il semble que les sous traitants et fournisseur du puissant constructeur laissent un peu à désirer en matière de qualité et de fiabilité. On parle de distension de la chaîne de distribution, d’usure prématurée des galets tendeurs ce qui entraine des vibrations de plus en plus marquées, un fonctionnement saccadé ou erratique et de forts risques pour la vie et la longévité des moteur 1.4 L TSI.

Le problème est du même ordre sur les moteurs 1.2 L TSI (105 ch) installés sur les autos du millésime 2010 puisque c’est encore un souci de chaîne de distribution qui ont les mêmes symptômes que sur le 1.4 L TSI. Cliquetis, témoins allumés, surchauffe moteur et même quelques débuts d’incendie à cause de la dite surchauffe moteur ont été signalés si on en croit Autobild et Autoblog. Pour le moteur 1.2 L TSI, il semble que Volkswagen a procédé au contrôle et à la modification en usine ou en atelier pour la très grande majorité des autos qui utilisent ce moteur 1200. Selon le constructeur de Wolfsbourg, il n’y a plus de soucis mécaniques avec le 1.2 L TSI.

Sachez enfin qu’en cas de problème, le constructeurs et ses marques prennent en charge la totalité des frais jusqu’à 2 ans après la fin de la garantie légale dans la limite de 80.000 km. Et pour les voitures de moins de 6 ans et dans la limite de 200.000 km, après expertise, vérification du carnet d’entretien, VW prendra à son compte les réparations au prorata de l’usure, de l’âge et de l’usage. Autant dire que si votre VW n’est pas entretenue dans le réseau il ne vous restera pas grand espoir sauf à jouer des différentes procédures et/ou moyens de faire connaitre votre problème. A suivre car ce sont des centaines de milliers de voitures qui sont concernées par ce problème dont VW Group ne parle pas… pourtant avec l’excellent service marketing du groupe automobile, ça ne serait qu’une formalité ! Mais cela brouillerait peut être l’image de la fameuse Deutsch Qualität si chère aux acheteurs.

Via AutoBild, Autoblog.