Attention cette première image est plutôt trompeuse au sujet de cette WV XL1 dévoilée la semaine passée au Qatar Motor Show. Non ce n’est pas un coupé sportif du genre Bluesport, cette XL1 est en fait l’évolution réaliste et industrialisable de la L1 que nous connaissons déjà tous. Cette VW XL1 est le la troisième variante de la voiture très économique vue par Volkswagen ( 2002-2009-2001 ) puisque le but ultime est de proposer qui auto qui consomme moins de 1.0 L/100 km tout en étant utilisable au quotidien. Ce sera chose fait en 2013, puisque le directoire du groupe allemand sur le demande ( et un petit peu de pression ?? ) de Ferdinand Piech va lancer la XL1 en production. Mais attention pas des dizaines de milliers de XL1, au plus deux ou trois centaines car la voiture si elle avance une très faible consommation et de faibles émissions est développée autour d’une contenu technique et technologique de pointe qui devrait lourdement peser sur le prix de vente.

Même si la ligne de l’auto rappelle fortement celle de la VW 1L, celle ci a passablement évoluée et grandie pour prendre une allure moins « Messerschmitt » et plus automobile. Ainsi la XL1 adopte les deux places côte à côte en lieu et place des sièges en tandem, perd son ouverture façon vérrière  de cockpit d’avion au profit de deux portes papillon.

Ainsi la nouvelle XL1 revendique des dimensions plus génereuses, notamment en largeur. Ainsi la voiture super économique de Volkswagen annonce :

L : 3.88 m

l : 1.665 m

h : 1.156 m

Poids : 795 kg

Et même si la face avant s’est élargie, le Cx reste excellent avec 0.186 et la surface frontale reste limitée avec 1.50 m² notamment grace à la disparition des rétroviseurs qui sont remplacés par une caméra avec écrans dans les contreportes.

Volkswagen profite de la XL1 pour mettre en avant son savoir faire en matière de légèreté et de nouveaux matériaux puisque le constructeur wolfsbourgeois fait savoir que la XL1 utilise 169 kg de fibre de carbone, 179 kg de divers alliages légers ou 184 kg d’acier. Le constructeur nous fait même le détail du poids poste par poste, ainsi nous apprenons que :

Poids total à vide : 795 kg

Poids de la mécanique : 227 kg

Poids du système électrique : 105 kg

Poids du chassis : 153 kg

Pour le reste VW a tout allégé, renforcé, au point de proposer des freins en céramique ( est ce bien nécessaire ?? ), de l’alu pour les amortisseurs, des éléments de suspensions et des barres anti roulis en fibre de carbone et beaucoup de magnésium pour les jantes, les étriers de freins et quelques autres accessoires mécaniques. Michelin a de son côté mis au point des pneus spécifiques associés à des nouveaux roulements de roues aux frottements réduits ainsi qu’à des clapets mobiles pilotés électroniquement qui font varier les entrées d’air dessous de la voiture. Du coté moteur, la XL1 utilise un demi 1.6 L TDI ou un moteur bicylindre de 0.8 L développant 48 ch et 120 Nm de couple. Cet ensemble est associé à une boite de vitesse de type DSG7 et à un moteur électrique placé entre le moteur thermique et la boite. Il développe 20 kW ( 27 ch ) et 100 Nm.

Ainsi parée, la XL1 annonce une Vmax de 160 km, un 0 à 100 km/h abattu en 11.9 secondes pour une consommation théorique de 0.9 L/100 km et seulement 24 g de CO2/km. VW Annonce une autonomie totale de 550 km ce qui est très étonnant tout de même puisqu’avec une consommation mixte de 0.9L/100 km, la XL1 devrait proposer de 1.110 km…. ce qui signifie que la consommation réelle est plus élevée ( presque x2 ) que celle annoncée en théorie. A voir, revoir et à vérifier auprès des journalistes qui auront l’occasion de tester cette XL1.

Au chapitre des informations interessantes, on notera un habitacle très proche de celui d’une version de série et une planche de bord qui intègre tous les éléments d’une production en série. D’ailleurs, vous le remarquerez ce tableau de bord annonce certainement celui de la prochaine VW Up.

Pour découvrir la XL1 en vidéo, c’est par là.

Reste maintenant à découvrir dans 18 ou 24 mois la version de série et surtout son prix car à la vue de la fiche technique, c’est par centaines de milliers de kilomètres qu’il faudra rouler pour rentabiliser une telle auto.

Via VW, WCF, Youtube.