XJ 2016 1

Décidément, Jaguar est en grande forme cette année… Après avoir lancé la XE et renouvelé la XF, c’est maintenant au tour de la XJ, vaisseau amiral de la marque, de jouir d’une (légère) cure de jouvence.

Lancée il y a déjà 6 ans, la Jaguar XJ passe au traditionnel restylage de milieu de carrière afin de lui donner les armes nécessaires pour garder la tête haute face à une concurrence allemande toujours plus aboutie. Habituée des palaces parisiens et des nobles séants de la Couronne d’Angleterre, Son Altesse XJ évolue tout en finesse en adoptant de nouvelles optiques dotées de feux de jours à LED en J (pour Jaguar), une calandre plus imposante, grâce à l’utilisation d’encore plus de chrome, un bouclier très légèrement re-dessiné, des feux arrières un poil plus sombres et… c’est à peu près tout. Après tout, pourquoi vouloir à tout prix modifier une voiture si majestueuse ? La XJ passe les années sans prendre une ride (j’ai pensé à dire « comme Elisabeth II », mais cela aurait été un manque de respect envers… la voiture). Jaguar l’a compris et c’est ainsi à l’intérieur et sous le capot que ce restylage a un réel intérêt.

L’habitacle du salon accueille de nouveaux écrans. Au centre de la console centrale se trouve le nouveau système multimédia, InControl Touch Pro le bien-nommé, qui offre, par le biais d’un écran de 8 pouces, la prise en charge des gestes « multitouch » (et notamment le « pincer pour zoomer » que l’on trouve sur nos smartphones) et permet au conducteur et à son passager d’avoir deux images différentes comme dans sa petite sœur, la XF. Un second écran de 12,3 pouces fait quant à lui son apparition en lieu et place des compteurs pour offrir au chauffeur conducteur plus d’informations sans qu’il n’ait à trop détourner le regard. Enfin, Jaguar permettra aux plus mélomanes de ses clients de s’offrir un système Méridian doté de… 26 hauts-parleurs. À l’arrière, ses hôtes pourront profiter de nouveaux fauteuils en cuir matelassé, de nombreux éléments en chêne et (encore) de nouveaux écrans de 10 pouces.

Sous le capot, la Jaguar XJ 2016 conserve les trois motorisations essence du présent cru (4 cyl. 240 ch, V6 340 ch ou V8 550 ch), et accueille un nouveau V6 diesel développant 306 ch, soit 31 de plus que celui équipant la génération actuelle. Ce nouveau bloc mazout est également moins polluant et plus sobre, alors que toutes les versions de la limousine sont à présent dotées d’une boîte automatique à 8 rapports.

Côté conduite, la nouvelle XJ embarques les derniers raffinements en la matière avec l’arrivée d’un système de gestion électronique de la motricité (l’ASPC : All Surface Progress Control), d’un Park Assist avancé ou encore du traditionnel régulateur adaptatif avec lecture des panneaux.

Jaguar dispose désormais d’une gamme entièrement renouvelée et alignée du point de vue des équipements technologiques et la ligne de ses modèles. Cette nouvelle XJ sera disponible dès cet automne avec un ticket d’entrée de 81 000 €. Pour autant, l’année 2015 n’est pas terminée pour le constructeur, qui profitera du Salon de Francfort en septembre prochain pour annoncer son SUV : le F-Pace.