Afin d’obtenir la majorité absolue chez Chrysler, le Corriere della Sera révèle que Fiat pourrait mettre en vente quelques 34 % de Ferrari ceci afin de dégager la trésorerie nécessaire pour être vraiment le patron du coté d’Auburn Hills.

Alors que Fiat détient aujourd’hui 85% du capital de Ferrari cette opération financière ferait passer la participation de Fiat à 51% soit juste le nécessaire pour être majoritaire chez le constructeur de Maranello.

Aujourd’hui le capital de Ferrari est réparti comme suit :

Fiat : 85%

Piero Ferrari : 10%

Abu Dhabi Mubadala : 5%

Si cette transaction finacière venait à se réaliser, cela permettrait à Fiat de voir sa part dans Chrysler de 20 à 51% sans avoir à passer par la case 35% prévue par le plan de S.Marchionne et surtout imposée par le gouvernement américain. Cette opération financière rappelle un peu celle qui avait eu lieu en 2002 et qui avait vu Fiat se délester de 34% de Mediobanca Ferrari mais qui avait permis au groupe italien de faire face à une mauvaise passe mais c’est ainsi que Mediobanca avait vendu 5% de Ferrari à Abu Dhabi Mubadala avant que Fiat ne rachète les 29% restant en 2006. Cette transaction financière permettrait à Fiat de récupèrer 2.3 miliards d’euros  ( 3.1 millards de dollars  ) qui sont nécessaire pour la prise de contrôle de Chrysler sans avoir à passer par la case emprunt bancaire.

Reste qu’au delà de l’opération purement financière c’est aussi un peu de la « souveraineté » italienne et de l’esprit Ferrari qui pourraient s’en aller même si cela ne menace pas à court ou moyen terme la gestion de l’entreprise. Mais l aquestion qu’on peut se poser est de savoir si s’il vaut mieux mieux possèder presque totalement Ferrari ou un bout de Feerari et un bout de Chrysler sachant que la visibilité de l’avenir de Chrysler hors des USA est bien floue et pas certain  que le logo Lancia apposé sur des Chrysler ou des Dodge y change quelque chose !  A suivre .

Via Autoblog, Corriere della sera.