C’en est à se demander ce qu’à pu consommer Uwe Wulf, un allemand qui a décidé de marier le lièvre et la tortue naine. L’homme est parvenu à motoriser une minuscule Gogogmobil des années 50 avec un moteur 9 cylindres de 10.0L de cylindrée et plus de 360 chevaux. Mais là où l’allemand, fan de Gogogmobil est très fort, c’est qu’il n’ a pas mis un « bête » moteur en ligne ou en V, mais un moteur en étoile..si, si, un moteur d’avion !

Radial_Engine_Goggomobile

Uwe Wulf a donc monté dans son microbe à 4 roues, un moteur Vedeneyev M14 P des années 30 ( il n’ a tout de même pas mis la version à injection du 9 cylindres qui développe 90 chevaux de plus ) que l’on trouvait  sur le Yak 11, avion de la chasse polonaise  ou le Sukhoï soviétique …

thumb800x800_3659835161_287642dcf2_othumb800x800_3660622760_ac0b7b243b_othumb800x800_3659828973_290b893369_o

Le plus étonnant dans l’affaire, c’est que l’auto roule, certes avec un bruit étrange, mais elle roule avec au moins un conducteur. Avec une telle Goggomobil, plus besoin de vitres ou de chauffage, l’énorme moteur en étoile fait office de ventilateur ou de radiateur selon les saisons.

Pour ceux qui ne connaissent pas les Goggomobil, appréciez la minuscule taille de cette auto allemande de l’après seconde guerre  mondiale…

Une petite vidéo pour découvrir la création du monstre puis suivre ses évolutions sur route ouverte.

thumb800x800_3660633254_23ab672565_othumb800x800_3659835071_899e961886_othumb800x800_3659835225_c147f0113d_o

Pour les amateurs de swap, sachez que le monstre n’est pas à vendre, même si l’on présente à Uwe Wulf un joli chèque !

Ca doit être drôlement fort ce qu’il fume ou boit, l’ami Uwe …

 

Via Jalopnik, Deutsche-werke