Alors que le LatinNcap vient de prendre vie en début de semaine ( pays d’Amérique du Sud et Mercosur ), les constructeurs chinois bien présents sur le continent sud américain ont profité de l’occasion pour passer au crash test une des autos de leur industrie automobile. Sur ce coup, c’est Geely qui s’y est collé avec la berline compacte CK 1 1.3 L et alors, et alors…

…ce fut le drame ! Puisque la voiture passée au LatinNcap ( normes équivalentes aux notres ) a réussi l’exceptionnel mais aussi très rare, et c’est heureux, score de Zéro étoile au crash test, le meilleur score étant 2 étoiles pour la sécurité enfant… Déformation de la caisse, de la cellule habitable même le plancher bouge, saut du train arrière, explosion du pare brise. En lisant les comptes rendus, on constate que les passagers avant sont transformés en « chair à sauccisse » sauf au niveau des tibias qui passe miraculeusement au travers du carnage. L’absence d’airbags et de prétensionneurs de ceintures n’aide pas à la sécurité et dans cas présent à la survie. Pour découvrir ce crash test, c’est par là.

Sans faire de mauvais esprit, de protectionisme ou de la critique facile, on comprend mieux en voyant ce genre de test pourquoi les marques chinoises ont séserté les marchés européens et nord américains. Bien sur d’autres constructeurs chinois qui arrivent en Europe ( je pense à Roewe/MG ) sont bien mieux armés et plus crédible de ce point de vue mais pour les autres… même Brilliance n’est plus présent dans les salons, c’est dire l’importance du problème. En tout cas, cette Geely CK1 est la voiture qu’il faut recommander à votre meilleur ennemi ! Ci dessous, deux images et un pub de cette voiture chinoise suicidaire.

Via LatinaNcap, Youtube.