Pour cette 82eme édition de la mythique course mancelle, c’est finalement l’Audi n°2 de l’équipage Tréluyer-Lotterer-Fässler a remporté la victoire aux 24 Heures du Mans en donnant au constructeur bavarois sa 13eme victoire et sa 5eme d’affilée dans la course sarthoise.

Audi au Mans 2014

L’Audi n°2 devance la n°1 de la triplette Kristensen-Di Grassi-Gené et la Toyota n°8 pilotée par les pilotes Lapierre-Buemi-Davidson. Avec cette nouvelle victoire sur la piste les ingénieurs, mécaniciens et assistants du Dr Ulrich ont une nouvelle fois prouvé qu’ils savaient parfaitement maitriser et exploiter les aléas de cette course qu’ils connaissent sur le bout des doigts puisqu’à trois de la fin de la course Porsche et sa 919 Hybrid était encore en tête et plutôt, jusqu’à 5 heures du matin c’était la très performante Toyota TS040 Hybrid qui avait mené la course quand un faisceau de câbles a pris feu dans le Virage d’Arnage mettant un terme à 14 heures de course à la première place.

Malgré des soucis mécaniques, l’Audi R18 e-tron n°1 de l’équipage Kristensen-Di Grassi-Gené, celle qui fut poursuivie par la malchance durant toute la semaine mancelle ( détruite lors des essais libres puis accidentée à nouveau lors des qualifications), un arrêt de plus de 15 minutes après 11h00 pour un problème de turbo est bel et bien repartie pour terminer seconde de la course. On ne perdra pas de vue que la voiture victorieuse avait eu le même problème au petit matin, moins de deux heures après l’abandon de la Toyota de tête. C’est à cette occasion que Porsche a profité de la situation. Ainsi Mark Webber, excellent et très performant durant la course enchaînait les relais et permettait à la 919-Hybrid n°20 de passer en deuxième place. Hélas au 346eme et 348eme tour les deux Porsche abandonnent laissant le champ libre à Audi qui n’a eu qu’à gérer la fin de course pour l’emporter.

Dans les autres catégories, on notera la victoire de la ZyteK Z11SN-Nissan en LMP2 devant la Ligier JS P2-Nissan et l’Alpine A450 qui prend la 7eme place au général. En GTE Pro, victoire d’une Ferrari F458 du team AF Corse devant la nouvelle Corvette C7 et une 911 RSR du team Manthey. Enfin, en GTE Am, c’est une Aston Martin Vantage V8 de l’écurie officielle qui s’impose devant une 911 RSR et une autre Aston Martin Vantage V8.

Au chapitre des éléments à noter, il y a la 8eme place il y a l’Oreca 03R du Sebastien Loeb Racing et l’affaire Nissan ZEOD RC qui a pu boucler, le samedi matin (hors course) un tour complet en mode tout électrique en passant tout de même la barre des 300 km/h.

Pour retrouver le classement général de celle 82eme édition des 24 Heures du Mans, c’est par là.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2014, c’est déjà du passé, cap sur 2015 et des protagonistes qui risquent fort de ne pas vouloir s’en laisser compter par Audi sans compter d’autres marques qui pourront se positionner sur les rangs aussi bien en LMP qu’en GTE.

Via ACO, LeMaineLibre.