Lors de cette édition des 24h, Nissan a un peu volé la vedette à Toyota, qui revenait en endurance après 13 ans d’absence, avec sa voiture expérimentale “DeltaWing”. Un projet vieux de 4 ans mais qui a fait ses premiers tour de roues seulement en mars dernier.

Historique du projet :

 

Le projet date donc en réalité de 2008, en août pour être plus précis, Ben Bowlby commence ses recherches pour de nouveaux concepts IndyCar en vue des nouvelles règles prévues pour 2012 et en Décembre de la même année il imagine le concepte de DeltaWing. Enfin en Février 2010, le projet DeltaWing est dévoilé en première mondiale au Salon de l’Automobile de Chicago, malheureusement en juillet 2010 l’IndyCar ne valide pas le projet. Ensuite, je vous passe les détails, nous arrivons en juin 2011, date à laquelle l’ACO annonce l’attribution du Garage 56 au projet DeltaWing. Le mois suivant, chez All American Racers (AAR), est établi un bureau de dessin pour concevoir le projet qui participera à la course d’endurance. Deux mois après, AAR commence à construire la DeltaWing et Michelin devient le premier partenaire technique du projet. Ensuite, tout s’enchaine très vite avec des essais à l’échelle réduite en soufflerie, puis d’autres fournisseurs clés arrivent. On citera EMCO (boites de vitesse), Performance Friction (Freins)et ainsi de suit jusqu’aux premiers moteurs qui arrivent suivis des pneus aux USA. En février 2012, la DeltaWing à l’échelle 1 est testée dans la soufflerie WindShear de Charlotte, en Caroline du Nord. Le 1er mars 2012, Alex Gurney, pilote d’essai et fils du fameux Dan Gurney, constructeur de la DeltaWing, est le premier homme à tester la voiture sur le Buttonwillow Raceway en Californie, il sera rejoint par Marino Franchitti pour ce premier test. Le 13 Mars, Nissan devient partenaire technique et constructeur du projet DeltaWing, pour les 24 h du Mans 2012. Le 15 du même mois, la Nissan DeltaWing fait ses premiers tours de roues en public, lors des 60ème «12 Heures de Sebring ». Et de fil en aiguille, nous arrivons au 16 juin 2012, Jour-J où la DeltaWing prend le départ des 80ème 24 Heures du Mans. Chez AAR, Nissan et les partenaires du projet, on aura donc mit aux point une voiture de course quasi révolutionnaire en 107 jours !

Spécifications Techniques :

La DeltaWing est en quelque sorte une voiture de course LMP2 divisé par 2 ! J’explique :

  • Elle pèse 475 kg, sans carburant & pilote (575 kg avec), une LMP2 doit peser au minimum 900 kg
  • Son moteur est le L4 1,6 LDIG-T (que l’on retrouve sur le Juke par exemple) poussé à 300 ch, une LMP2 doit avoir une cylindrés compris entre 3200 et 5000 cm3. Le moteur Nissan, qui équipe 13 des 20 engagés LMP2, est un V8 atmosphérique de 4,5 L type VK45DE, qui développe plus de 450ch.
  • Une consommation de carburant divisée par 2 ! (entre 230-250 g/kwh)

Pour les connaisseurs &/ou les curieux, les spécifications techniques de la DeltaWing : ICI

Et ceux qui préfèrent la vidéo viendront voir ci dessous :

Equipe DeltaWing :

Ben Bowlby : C’est le concepteur de la DeltaWing, né en Angleterre, il a débuté sa carrière en sport automobile avec le fabricant de voitures de compétition britannique Lola. Il y a neuf ans, il est parti aux États-Unis prendre le poste de directeur technique de la très célèbre écurie Ganassi Racing, l’un des teams les plus couronnés en Indycar, GrandAM et NASCAR.

Darren Cox : Il est collaborateur de Nissan depuis huit ans, Il a apporté le concept de GT Academy dont il a établi le programme dès l’origine, tout en pilotant la participation de la marque Nippone au projet DeltaWing.
Jerry Hardcastle : Il est le maillon ingénierie de Nissan entre la compétition automobile et les modèles de série de Nissan en Europe, Jerry Hardcastle est chez Nissan depuis 23 ans. Il a supervisé la conception et le développement du Nissan QASHQAI et du Nissan JUKE, ainsi que des projets comme le JUKE-R. Enfin, il dirige les opérations de Nismo en Europe.

Les pilotes DeltaWing : 

Michael Krumm, 42 ans de nationalité allemande. C’est un pilote officiel Nismo au Japon où il court en Super GT sur une GT-R

Marino Franchitti, 34 ans de nationalité britannique, comme son nom ne le laisse pas deviner. C’est un pilote avec une grande expérience en endurance aux American Le Mans Series.

Sathoshi Motoyama, 41 ans de nationalité japonaise, comme son nom le laisse deviner. Il est comme son co-équipier Allemand, pilote en Super GT, multiple champion en 2005 et 2008. Il a aussi une expérience en endurance avec Nissan aux 24 du mans.

La DeltaWing en course  :

Après avoir réalisé des essais entre le 26 ème et la 31 ème temps, la DeltaWing, véhicule numéro 0, est partie sur la ligne de départ sur la 15 ème ligne, en 29 ème position avec un temps de 3:42.612, un temps au tour similaire à celui d’une LMP2.

Après un bon début de course, où elle tourne en 3:43 min au tour ce qui la mit en dans les même temps que les LMP2. Mais malheureusement, au tour 21, elle rentre aux stands pour changer sa boite de vitesse, durant de longue minutes. Un très long moment, qui la fit descendre en 52 ème position, elle continue à courir.

Mais après 6 heures de courses et 1005 km de course effectué, la Toyota n°7 du Japonais Nakajima  heurte la DeltaWing dans les Virages Porches et projette la Nissan dans le mur. C’en est fini !

Le pilote au volant, Satoshi Motoyama a, malgré tout, essayé de manière “quasi héroïque” de faire redémarrer sa voiture pendant près de 90 minutes car n’ayant pas le droit de demander de l’aide technique sur la piste.

Un peu de DeltaWing sur le circuit de la Sarthe :

Le lendemain matin lors de la conférence de presse, où j’étais présent, le pilote nippon a été ovationné par toute l’équipe Nissan ainsi que tous les journalistes pour cette attitude sportive mais malgré ce chaleureux acceuil le pilote est apparu très marqué par son abandon du à cet accident de course .

 

Darren Cox s’est exprimé lors de cette conférence en disant :

“C’est la compétition automobile et nous connaissons parfaitement les risques. Au début, nous avons été dépités mais très rapidement cela a laissé place à la fierté d’avoir pu réaliser ce projet. “

Sources : Nissan, ACO.

Photos : Ugo Missana & Nissan.