giulietta_x_00

La voici enfin cette nouvelle Alfa Roméo qui prendra bien le nom de Giulietta ( une agréable référence pour les alfistes ! ). C’est donc elle qui succèdera à la vaillante et élégante 147 qui va tirer sa révérence début 2010 après 9 années et demi de bons et loyaux services. La Giulietta sera donc officiellement présentée en mars prochain lors du salon de Genève et commercialisée dans la foulée au printemps 2010.

Cette Giulietta arrivera sur le très disputé marché des compactes avec uniquement des motorisations essence et diesel de nouvelle génération, à savoir les blocs MultiAir et MutiJet 2 .

Elle repose sur la nouvelle plateforme modulaire du groupe Fiat et propose d’allier sportivité,dynamisme et sécurité dans son agrément et son comportement routier. La Giulietta fait la part belle à l’aluminium et aux aciers H.R pour sa structure et ses trains de roulement. La Giulietta à l’image de la MiTo disposera du système DNA qui permet de personnaliser et d’adapter le comportement de la voiture en fonction de son mode de conduite ou du temps. Ainsi on retrouvera les 3 modes configurables ( Dynamic, Allweather et Normal ) découverts sur la petite Alfa et selon les versions il pourra être associé au différentiel électronique Q2 ( semblable à l’XDS de chez VW ). Pour ce dernier on aurait préfèré retrouver le vrai Q2  de la 147 ou du GT mais comme la tendance est au tout électronique, on ira vers ce genre de produit même si l’éfficacité, la sensibilité et le ressenti sont moindres. Bien sur ABS, AFU, VDC et DST sont de série sur cette nouvelle auto.

giulietta_x_01

Au chapitre du design, on retrouve les nouveaux codes esthétiques de la marque milanaise en plus acérés que sur la petite MiTo et avec un rappel de certaines lignes de la sublime 8C Compétizione. La Giulietta intègre dans ses phares avant les fameux Leds diurnes mais c’est aussi le cas des feux arrières qui proposeront cette technologie très agréable en matière de look.

A l’intérieur, on annonce une auto avec beaucoup de cachet, de chaleur et d’italienneté et entre autres un tableau de bord qui aura des rappels inspirés des années 70 ou de la 8C avec notamment des commandes à basculeur. Mais nous en saurons plus dans quelques temps à propos de la planche de bord puisque Sergio Marchionne a demandé aux designers de plancher dessus une nouvelle version améliorée.

Cette nouvelle Alfa Roméo annonce une longueur de 4.35 m, une largeur de 1.80 m et une hauteur de 1.46 m sur un empattement de 2.63 m. Le coffre proposera un volume de chargement de 350 dm3 ce qui n’en fera pas le plus grand de la catégorie. Toutes les mécaniques sont aux normes Euro5 et bénéficient du système Start & Go du groupe afin de diminuer les consommations et la pollution de cette milanaise.

alfa-romeo-nuova-giulietta-2010_7

Pour le lancement, la Giulietta disposera de 4 moteurs:

– 1.4 L TB de 120 chevaux , 206 Nm

– 1.4 L MultiAir de 170 chevaux

– 1.6 L Mjet 16V de 105 chevaux, 290 Nm

– 2.0 L Mjet 16V de 170 chevaux, 360 Nm

Par la suite viendront d’autres motorisations dont une Quadrifoglio Verde équipée du 1750 TBI dans une version 235 chevaux.

quadrifoglio-alfa-romeo

Avec cette Giulietta, Alfa Roméo vise bien sur les 5 étoiles de l’EuroNCAP mais annonce clairement que le plaisir de conduite, le charme et la sportivité seront au centre des qualités de cette voiture tout comme la finition qui est annoncée de haut niveau. Une auto à découvrir dans les semaines et mois qui viennent et qui devra être au top si la firme de Milan ne veut pas risquer la sortie de route sur la voie du redressement qui est nécessaire pour assurer la pérennité de la marque. A revoir avec impatience !

giulietta_x_012alfa-romeo-multiair-quadrifoglio-verdegiulietta_x_02cuore sportivo

Via AlfaRoméo,FiatAutoPress