Le 24 juin 2014 restera comme une mauvaise journée pour l’Italie. Défaite en Coupe du monde de football face à l’Uruguay, alors qu’un match nul suffisait. Expulsion de Marchisio à l’heure de jeu. Morsure du récidiviste uruguayen Suarez. Retour express à la maison et dans la foulée démission de l’entraineur Cesare Prandelli en attendant les départs annoncés à la retraite de Buffon et du grand Pirlo. L’Italie est assommée, chaos debout…

Et comme si cela ne suffisait pas, ce même mardi 24 juin Alfa Romeo porte le coup de grâce en dévoilant l’Alfa MiTo by Marshall, diesel qui plus est, via sa filiale britannique !
Heureusement toutefois car cette Alfa MiTo by Marshall est un One off et il n’existera qu’un unique exemplaire de cette MiTo tunée. Alfa Romeo et Marshall se sont donc associés pour cette réalisation qui hésite entre co branding, tuning baroque et doré et ampli de guitare électrique sur roulettes.  

Développée sur la base d’une MiTo 1.6 L JTDm 120 ch en finition Distinctive, cette Alfa Romeo by Marshall se voit équipée  d’un amplificateur Marshall JVM de 50 watts réels installé en lieu et place de la banquette arrière et du coffre… Et si c’était une MiTo transformée en version Sté qui avait servi de base ?
Pour que cette MiTo donne des watts et non des chevaux comme on aurait aimé le croire, les préparateurs en charge du projet ont installé deux gros haut-parleurs de 12 pouces de diamètre et de 75 watts chacun alimentés par un système de batterie spécifique. Sinon il aurait fallu choisir entre démarrer la MiTo et faire péter les watts… 

A l’extérieur, on retrouve une livrée noire, des logos Marshall et le slogan #LIVEFORMUSIC sur la lunette arrière. Ca nous change de Alfa Touch’ mais ce n’est guère plus valorisant. On découvre une finition dorée pour les entourages des pahres et des feux, des coques de rétros, et bien sur de la fameuse grille de calandre Alfa Romeo qui était, je le rappelle, la principale évolution prévue par le restylage de l’auto opéré durant l’été 2013. 

Dans l’habitacle, on découvre avec bonheur, en plus du big ampli et des méga HP, un pommeau de levier de vitesse en forme de micro Shure SH55, des surtapis qui hésitent entre brun et noir avec le nom Marshall brodé en blanc, une sellerie presqu’improbable que l’on dirait créée par Lapo Elkann un jour… comme les autres  et quelques pièces dorées ( selecteur DNA, boutons de chauffage notamment). 

Cette MiTo One off n’est pas destinée à être reproduite (ouf !) mais on sait tous qu’Alfa Romeo est impliqué dans la vie musicale outre Manche et la voiture servira de démonstratrice aux deux marques pour les concerts, salons, meetings et autres évènements musicaux qui se tiendront dans les prochains mois.

Une MiTo One off, pourquoi pas si ça permet de mettre en avant la citadine d’Alfa Romeo mais il faudrait que cela soit d’un gout plus certain, plus milanais et plus sportif ou mécanique.

Via Alfa Romeo.