Concept surprise présenté lors de l’ouverture du Festival Automobile International, l’Alpine A110 SportsX ne présage officiellement en rien un futur modèle de série. Il s’agit avant tout d’un véhicule de saison, rafraîchissant.

L’inspiration pour Alpine n’aura pas été longue à trouver. Il lui suffisait de piocher dans son histoire, et notamment les berlinettes A110 de rallye, surélevées et renforcées, et en particulier le modèle ayant remporté le Rallye de Monte Carlo en 1973.

Ici, point de compétition en vue, mais plutôt les sports d’hiver, comme en atteste la présence de deux paires de ski sur la lunette arrière. C’est plus calme, et moins dangereux (quoique…).

Pour être digne de son illustre héritage, l’A110 SportsX joue le grand jeu en se rehaussant de 60 mm et en s’élargissant généreusement de 80 mm., sans oublier bien sûr les portes-skis !

La base technique de la SportsX est une A110 Pure, dotée du moteur de base de 252 ch. Pas d’autres modifications, pas de transmission intégrale et un intérieur inchangé en dehors d’un arceau de sécurité.

Alpine précise que ce show car SportsX ne sera pas produit en série. Néanmoins, des rumeurs insistantes évoquent un futur second modèle chez Alpine, indispensable à sa survie. Il s’agirait, vous l’aurez deviné, d’un SUV. Le SportX pourrait être le début d’une “prise de température” du marché, et un plan marketing pas très discret pour habituer le public à la notion Alpine=SUV. L’idée n’est pas forcément saugrenue, si elle permet à la marque de continuer à fabriquer des berlinettes. Encore faut-il que cet hypothétique SUV ait des réelles capacités sportives et ne soit pas un simple rebadgeage d’un modèle Renault.

Crédits photos : Alpine, Régis Krol