Alpine déguisée en Exige.1

Il y a quelques jours Caterham et Alpine scellaient définitivement leur partenariat industriel et dans quelques mois une nouvelle unité de production sortira de terre à Dieppe sur un terrain de 2.3 hectares adjacent à celui de l’actuelle usine Renault Sport.

Alpine déguisée en Exige.3

Le projet est donc sur les rails et les ingénieurs de R&D se sont déjà mis au travail puisque l’on a découvert sur la Nordschleife une « Lotus Exige » modifiée qui cacherait un des mulets du futur coupé Alpine que nous découvrirons en 2015 avant une commercialisation avec le millésime 2016.
Dans ce corps de Lotus, il y a déjà des éléments de l’âme Alpine dans cette auto puisque selon les informations recueillies, on trouve des amortisseurs Ohlins, des trains roulants spécifiques à l’Alpine (voies très élargies) ainsi que des éléments mécaniques en provenance de Renault Sport.
Autre élément prouvant le coté français de cette anglaise, sa plaque d’immatriculation venue du 91 (Essonne). Il est en effet peu habituel pour Lotus d’immatriculer ses mulets ou prototypes en France. Bien sur cette voiture qui fait des tours de Nürburgring va aussi servir au développement de la version Caterham qui arrivera sur le marché entre 12 et 18 mois avant la sportive dieppoise.

Alpine déguisée en Exige.2

A suivre.

Crédits spyshots : Carscoop.